82% des Ukrainiens évaluent négativement la situation socio-économique du pays

82% des Ukrainiens évaluent négativement la situation socio-économique du pays

Ukrinform
Plus de la moitié des Ukrainiens font confiance aux organisations de bénévoles plutôt qu’à toutes les institutions

En témoignent les résultats d'une enquête de l'Institut international de sociologie de Kyiv, communiqués par Anton Hrouchetsky, directeur-adjoint de l'institut, lors d'une conférence de presse mardi.

«Selon l'enquête, 66% des Ukrainiens font confiance aux organisations de bénévoles, contre 21% qui ne leur font pas confiance. La deuxième place revient à l’Église à laquelle 57% font confiance et 26% ne le font pas. Des indicateurs un peu moins bons pour les Forces armées à qui 53% font confiance et 38% ne le font pas», a-t-il dévoilé.

Selon les résultats de l'enquête, ceux qui suscitent la plus grande méfiance sont la Verkhovna Rada, le système judiciaire et les partis politiques. En particulier, 9% des sondés font confiance aux partis et 81% n’ont pas confiance. 7% des personnes interrogées font confiance au système judiciaire et 85% ne lui font pas confiance. 6% des Ukrainiens font confiance à la Verkhovna Rada et 90% ne lui font pas confiance.

Dans le même temps, 82% des personnes interrogées évaluent négativement la situation socio-économique du pays, 14,3% la jugent médiocre et 0,9% la jugent bonne. Environ 3% des sondés n'ont pas répondu à une question.

Dans le même temps, près de 80% des sondés jugent que les coupables des difficultés sociales et économiques sont «les hommes d'État incompétents ou corrompus qui sont au pouvoir», 5,6% des sondés estiment que cela est dû à l'agression militaire de la Russie, 3% blâment l'opposition et près de 2,5% pensent que la cause est «l'ingérence excessive de l’Occident dans les affaires intérieures de l'Ukraine».

34,3% des Ukrainiens interrogés ne pensent pas que la situation s'améliorera dans un avenir proche.

Le sondage «L'ambiance sociale et politique actuelle des citoyens» s'est déroulé du 23 novembre au 3 décembre 2018. Au total, 2000 personnes ont été interviewées. L'erreur d'échantillonnage ne dépasse pas 3,3% pour les indicateurs proches de 50%, 2,8% pour les indicateurs proches de 25%, 2% pour les indicateurs proches de 10%, 1,4% pour ceux proches de 5%.

88% des entretiens ont eu lieu après le 26 novembre, soit après l'agression russe dans le détroit de Kertch.

Lire aussi : 78% des Ukrainiens ne font pas confiance aux tribunaux

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-