Des douaniers ukrainiens ont arrêté une grande cargaison de chardonnerets vivants, plusieurs oiseaux sont déjà morts

Des douaniers ukrainiens ont arrêté une grande cargaison de chardonnerets vivants, plusieurs oiseaux sont déjà morts

Ukrinform
À l’aéroport de Boryspil, des douaniers ukrainiens ont arrêté une grande cargaison de chardonnerets vivants qui devaient partir en Jordanie. Au total, 1600 oiseaux étaient enfermés dans des cages étroites, plusieurs sont morts.

Cette information a été communiquée par le service de presse du Service national des gardes-frontières de l’Ukraine.

« Un citoyen libanais s’est adressé à une des subdivisions du poste de douane « Aéroport Boryspil » pour demander le placement de la cargaison « oiseaux vivants -  chardonnerets» dans l'entrepôt de stockage temporaire et de dédouanement ultérieur. Au contrôle des douanes, l’étranger, en particulier, a déposé un certificat avec un formulaire de l’une des associations publiques qui s’occupe de la protection des oiseaux et des petits animaux domestiques, selon lequel le coût total des oiseaux est de - 80 000 UAH. Les agents des douanes ont décidé de vérifier soigneusement les documents d'accompagnement de la cargaison pour ne pas faire d’erreur. Selon la réponse de ladite association publique, ce n'est pas une organisation qui élève ou vend des oiseaux. La charte de l'activité de l'association prévoit l'enregistrement exclusif des oiseaux capturés par les membres de l'organisation (éleveurs ou pépinières) sur leurs applications. Aucun document supplémentaire permettant l’achat des oiseaux vivants n’a été fourni ».

Selon le Service des garde-frontières, les oiseaux ont été confisqués et placés dans le complexe équestre "Magnat". Cependant, les oiseaux sont toujours gardés dans des cages exiguës, certains d'entre eux sont déjà morts. Les activistes qui sont arrivés sur place leur ont donné à manger et à boire, mais les cages restent scellées jusqu’à la décision du ministère de l’Écologie ukrainien.

Lire aussi : Les moutons, libérés de la « captivité douanière », sont arrivés sur un site de quarantaine près d'Odessa

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-