En Crimée, le point de non-retour dans la destruction du patrimoine culturel est dépassé

En Crimée, le point de non-retour dans la destruction du patrimoine culturel est dépassé

Ukrinform
Le point de non-retour dans la destruction de certains monuments du patrimoine culturel de Crimée, en particulier le palais de Bakhtchissaraï, a déjà été dépassé.

Cette information a été communiquée par Rustem Skibin, célèbre céramiste tatar de Crimée, qui a travaillé en Crimée jusqu'en 2014, dans un commentaire accordé à Ukrinform.

«Le point de non retour a déjà été dépassé. En ce qui concerne le palais de Bakhtchissaraï, les artefacts matériels qu’il contenait ont été démantelés, reconstruits, reremplis, remplacés par d'autres matériaux sur le toit. Je ne sais pas où on peut se procurer des matériaux pour restaurer un faisceau vieux de 300 ans», a précisé Skibin.

Il a également déclaré que des fouilles archéologiques étaient en cours sur la péninsule, mais que le sort des objets découverts restait inconnu.

«De plus, il y a des questions sur la conduite des fouilles archéologiques. Nous ne connaissons pas le sort des objets qui ont été trouvés. Nous ne savons pas s’ils ont été déplacés, emportés hors de Crimée, enregistrés quelque part. Les organisations internationales ne sont pas présentes», a-t-il déclaré.

Comme Ukrinform l’a déjà relevé, afin de sauver le palais de Bakhtchissaraï en Crimée occupée, l’Ukraine demande de l’inclure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO et conjointement sur la liste des sites menacés.

Lire aussi : Refat Tchoubarov a raconté comment les Russes détruisaient le Palais de Khan à Bakhtchissaraï

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-