Dans le parc d’Alupka, en Crimée occupée, les plus anciens palmiers de Chine sont morts

Dans le parc d’Alupka, en Crimée occupée, les plus anciens palmiers de Chine sont morts

Ukrinform
En Crimée occupée, les plus anciens palmiers de Chine, qui ornaient le parc d’Alupka situé autour du palais Vorontsov, ont péris.

Cette information a été communiquée par «Crimée. Réalité».

«Selon les représentants de l'administration du parc, sur la côte sud de la Crimée sévit une «épidémie de charançons» qui détruit les arbres. Les spécialistes du jardin botanique de Nikitsky ont déterminé la cause de la mort des palmiers et recommandent de supprimer les plantes mortes afin d'éviter la propagation du ravageur, car tous les palmiers de la côte sud sont menacés », peut-on lire dans le communiqué.

Lire aussi : En Crimée, le point de non-retour dans la destruction du patrimoine culturel est dépassé

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-