Aujourd'hui c’est l'anniversaire d’Oleg Sentsov

Aujourd'hui c’est l'anniversaire d’Oleg Sentsov

Ukrinform
Le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, condamné en Russie à 20 ans de prison, fête ce samedi ses 43 ans. C'est le sixième anniversaire qu’il passe en prison.

Oleg Sentsov (1976), réalisateur ukrainien, scénariste, dont le film le plus célèbre est «Gamer» (2012). Le film a participé au festival du cinéma d'auteur de Rotterdam, au programme compétitif à Wiesbaden, en Allemagne, et a également été présenté au festival de Kyiv «Molodist». Sentsov n'a pas eu le temps de sortir son deuxième film «Rhinocéros», car la Révolution de la dignité avait commencé en Ukraine. Le metteur en scène y a participé très activement. 

Sentsov est retourné dans sa ville natale, Simferopol, à la fin du mois de février 2014 et a immédiatement rejoint les activités de militants qui soutenaient le mouvement «Pour une Ukraine unie». Le 11 mai 2014 Oleg Sentsov a été arrêté en Crimée par le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie. Plus tard, il a été transporté à Moscou, au centre de détention de Lefortovo. Le cinéaste était accusé de terrorisme et de détention illégale d’armes. Dans les matériaux de l'affaire fabriquée, il a été qualifié d’organisateur d’un groupe de sabotage et de terroriste. Des représentants de la communauté cinématographique ukrainienne, du gouvernement ukrainien et de l’European Film Academy se sont tournés vers les autorités russes en demandant la libération d’Oleg Sentsov, mais tout a été vain.

En août 2015, Sentsov a été condamné à 20 ans de détention dans une colonie pénitentiaire à régime strict. En février 2016, il a été transféré en Yakoutie et, depuis novembre 2017, Oleg Sentsov fait partie de la colonie pénitentiaire «Ours polaire» de la ville de Labytnangi (district autonome de Yamalo-Nenets).

En mai 2018, Oleg a annoncé une grève de la faim illimitée exigeant la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens. Sentsov a mené cette grève de la faim pendant 145 jours, refusant de demander à Vladimir Poutine de le gracier. Il a arrêté sa grève de la faim pour éviter une alimentation forcée dégradante.

Actuellement, le gouvernement ukrainien et la communauté internationale font tout ce qui est en leur pouvoir pour que le réalisateur ukrainien retourne dans son pays natal.

eh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-