L’OMS annonce le début des premiers essais d’un vaccin contre le Covid-19

L’OMS annonce le début des premiers essais d’un vaccin contre le Covid-19

Ukrinform
Alors que le nombre de cas confirmés du coronavirus dans le monde a franchi la barre des 200.000. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi que les premiers tests d’un vaccin contre le nouveau coronavirus ont déjà commencé.

Cette information a été publiée sur le site de l’Organisation des Nations Unies.

« Comme vous le savez, le premier essai de vaccin a commencé, 60 jours seulement après que la Chine a partagé la séquence génétique du virus », a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, lors d’une conférence de presse à Genève.

Les lecteurs peuvent trouver des informations et des conseils sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) fournis par l'Organisation mondiale de la santé et les agences des Nations Unies ici.

Le chef de l’OMS qualifie cette étape de « réalisation incroyable », tout en ajoutant que l’agence onusienne et ses partenaires organisent présentement une étude dans de nombreux pays dans laquelle certains de ces traitements non testés sont comparés entre eux.

« De nombreux petits tests de différentes méthodes peuvent ne pas nous donner de preuves claires et rassurantes des traitements qui aident à sauver des vies. L’OMS et ses partenaires organisent de ce fait dans de nombreux pays une étude dans laquelle certains de ces traitements non testés sont comparés », a-t-il expliqué, non sans féliciter « les chercheurs du monde entier qui se sont réunis pour évaluer systématiquement les thérapies expérimentales ».

Pour l’agence onusienne, « cette vaste étude internationale » est conçue pour générer les données solides dont a besoin le monde de la science et de la médecine, afin de montrer quels sont les traitements les plus efficaces. Il a annoncé la mise en place d’un programme d’échange de données sur différents traitements du Covid-19 à travers le monde. Selon lui, le nouveau programme aidera à identifier les traitements les plus efficaces.

Pour cette étude dénommée « essai de solidarité », de nombreux pays ont déjà confirmé leur participation à ces tests de solidarité. L’Argentine, Bahreïn, le Canada, la France, l’Iran, la Norvège, l’Afrique du Sud, l’Espagne, la Suisse et la Thaïlande ont déjà rejoint l’échange d’informations sur les différentes réponses à apporter au coronavirus. Et le chef de l’OMS espère que de nombreux autres pays se joindront à ces essais.

Lire aussi : Coronavirus : L'Eurovision 2020 annulé

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-