Aujourd’hui marque la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose

Aujourd’hui marque la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose

Ukrinform
Le 24 mars de chaque année,  le monde célèbre la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose pour faire mieux connaître au grand public les terribles conséquences sanitaires, sociales et économiques de de cette maladie et pour que de plus grands efforts soient consentis afin de mettre fin à l’épidémie mondiale de tuberculose.

C’est le 24 mars 1882 que le Dr Robert Koch a annoncé avoir découvert le bacille responsable de la tuberculose, ouvrant ainsi la voie au diagnostic et au traitement de la maladie.

Malgré les progrès dans le traitement de la tuberculose, il reste beaucoup à faire. Chaque année, près de 9 millions de personnes développent une tuberculose active et pas moins de 2 millions succombent à la maladie.

Près d’un tiers de la population mondiale est contaminée par le bacille tuberculeux. Seule une petite proportion des personnes infectées tomberont effectivement malades. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli risquent beaucoup plus de tomber malade de la tuberculose. Une personne vivant avec le VIH a environ 26 à 31 fois plus de risques de développer une tuberculose évolutive.

Une des cibles des objectifs de développement durable pour 2030 est de mettre un terme à l’épidémie mondiale de tuberculose. La Stratégie OMS pour mettre fin à la tuberculose, approuvée par l’Assemblée mondiale de la Santé en 2014, appelle à réduire de 90% le nombre de décès dus à la tuberculose et de 80% le taux d’incidence de la tuberculose, entre 2015 et 2030.

Les nouvelles données de l’OMS révèlent que la charge mondiale de la tuberculose est supérieure aux estimations précédentes. S’ils veulent, au cours des 15 prochaines années, atteindre les cibles fixées dans la Stratégie OMS pour mettre fin à la tuberculose, les pays doivent aller beaucoup plus vite dans la prévention, la détection et le traitement de la tuberculose.

Principaux faits sur la tuberculeuse :

  • La tuberculose est l’une des 10 premières causes de mortalité dans le monde.
  • En 2018, 10 millions de personnes ont contracté la tuberculose et 1,5 million en sont mortes (dont 251 000 porteurs du VIH).
  • La tuberculose est la première cause de mortalité chez les VIH-positifs.
  • On estime qu’en 2018, 1,1 million d’enfants ont fait une tuberculose et que 251 000 en sont morts (parmi lesquels des enfants ayant une tuberculose associée au VIH).
  • La tuberculose multirésistante continue à causer une crise de santé publique et reste une menace pour la sécurité sanitaire. L’OMS estime à 484 000 le nombre de nouveaux cas présentant une résistance à la rifampicine – le médicament de première intention le plus efficace, dont 78 % sont des cas de tuberculose multirésistante.
  • À l’échelle mondiale, l’incidence de la tuberculose diminue d’environ 2 % par an. Le taux de recul annuel doit être de 4 à 5% si l’on veut atteindre les jalons fixés à 2020 dans la Stratégie pour mettre fin à la tuberculose.
  • On estime que le diagnostic et le traitement de la tuberculose ont permis de sauver 58 millions de personnes entre 2000 et 2018.
  • Mettre un terme à l’épidémie de tuberculose d’ici à 2030 fait partie des cibles fixées dans les objectifs de développement durable dans le domaine de la santé.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-