APCE : L’IA peut être un outil efficace pour lutter contre la pandémie du Covid-19

APCE : L’IA peut être un outil efficace pour lutter contre la pandémie du Covid-19

Ukrinform
L’intelligence artificielle peut être un outil efficace pour lutter contre la pandémie, à condition que son utilisation, notamment la localisation des personnes, soit responsable, éthique et centrée sur l'homme.

Cette déclaration a été faite par Deborah Bergamini, rapporteuse de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

« Bien que l'intelligence artificielle (IA) puisse s'avérer un allié efficace pour vaincre la pandémie du COVID-19, nous ne devons pas oublier que son utilisation peut soulever de graves préoccupations en matière de droits de l'homme, qui peuvent saper la confiance dans les gouvernements », a-t-elle déclaré.

Partageant les préoccupations exprimées par d'autres organismes internationaux, Mme Bergamini a averti que, s'il était nécessaire de déployer des efforts innovants pour lutter contre la pandémie, « les droits de l'homme, les libertés civiles et les principes de l'État de droit risquaient d'être exposés ou mis à mal si nous ne suivions pas cette voie avec une grande prudence ».

« L'utilisation de l'IA et des technologies de surveillance pour suivre la propagation du coronavirus ou améliorer les capacités de contrôle et de détection semble être une réponse efficace, mais toute utilisation excessive ou contraire à l'éthique peut entraîner de graves violations du droit à la vie privée et à la non-discrimination », a-t-elle ajouté.

L'IA ne peut être considérée comme une solution miracle pour les pandémies, mais elle est certainement un outil puissant qui peut aider à générer des informations permettant d'élaborer des stratégies plus précises et efficaces pour la prévention, la détection et la réponse aux épidémies, contribuant ainsi à la santé publique, si elle est utilisée correctement », a-t-elle ajouté.

« Une IA responsable, éthique et centrée sur l'homme est plus que jamais nécessaire. Il est crucial que l'utilisation de ces outils soit limitée à la fois en termes d'objectif et de temps, et que les autorités nationales réduisent leurs capacités de surveillance nouvellement acquises après la fin de cette pandémie », a-t-elle conclu.

Lire aussi : Covid-19 : 1 347 566 cas sont confirmés dans le monde

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-