L’Ukraine a progressé dans le classement mondial de la liberté de la presse

L’Ukraine a progressé dans le classement mondial de la liberté de la presse

Ukrinform
Parmi tous les pays post-soviétiques, c’est l’Ukraine qui a le plus progressé dans le classement mondial de la liberté de la presse établi par l’ONG « Reporteurs sans frontières ».

Le classement a été publié sur le site de l’organisation.

« La progression de six points de l’Ukraine (96e), la plus forte de la zone, s’explique davantage par un effet mécanique lié à d’autres mouvements dans le Classement que par un progrès réel : les espoirs suscités par l’élection de Volodymyr Zelensky à la tête de l’État tardent en effet à se concrétiser. L’espace médiatique reste polarisé à l’image de la société, et l’impunité ambiante favorise le passage aux violences physiques contre les journalistes, un phénomène en augmentation. Des groupes nationalistes, notamment, s’en prennent à des médias indépendants comme Bellingcat, devenus la cible de menaces de mort », peut-on lire dans le communiqué.

Cependant, les experts ont évoqué le projet de loi « Sur les médias » que la Rada aurait dû voté au mois de janvier. « En Ukraine, un projet de loi compte introduire une responsabilité pénale des journalistes en cas de «désinformation» et la création d'un nouvel organe aux pouvoirs discrétionnaires chargés de vérifier la véracité des contenus », ont-ils précisé.

L’ONG a également souligné que la stagnation des pays de la zone Europe de l’Est et Asie centrale au dernier Classement mondial de la liberté de la presse cachait une tendance inquiétante. La plus grande maîtrise des technologies par des pouvoirs autoritaires ou instables fait craindre une intensification de la censure des médias. Les poids lourds de la région, Moscou et Ankara, continuent de donner le mauvais exemple.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-