Aujourd’hui marque la Journée internationale contre les essais nucléaires

Aujourd’hui marque la Journée internationale contre les essais nucléaires

Ukrinform
C'est en 2009 que les Nations Unies ont proclamé la création de la Journée internationale contre les essais nucléaires et choisi pour la célébrer la date du 29 août. Cette résolution (la 64/35) a été adoptée à l’unanimité.

L’histoire des essais nucléaires a commencé à l’aube du 16 juillet 1945 sur un site d’essai désertique à Alamogordo, au Nouveau Mexique, quand les États-Unis ont fait exploser leur première bombe atomique. La première bombe atomique a été larguée le 6 août 1945 sur la ville d'Hiroshima au Japon.

Pendant les cinq premières décennies entre le jour fatidique de 1945 et l’ouverture de la signature du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) en 1996, plus de 2 000 essais nucléaires ont été réalisés dans le monde :

Les États-Unis d'Amérique ont procédé à 1 032 essais entre 1945 et 1992.

L’Union soviétique a procédé à 715 essais entre 1949 et 1990.

Le Royaume-Uni a procédé à 45 essais entre 1952 et 1991.

La France a procédé à 210 essais entre 1960 et 1996.

La Chine a procédé à 45 essais entre 1964 et 1996.

L'Inde a procédé à 1 essai en 1974.

Depuis l’ouverture du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) à la signature en septembre 1996, 10 essais ont été effectués :

L’Inde a procédé à 2 essais en 1998.

Le Pakistan a procédé à 2 essais en 1998.

La République populaire démocratique de Corée a procédé à des essais nucléaires en 2006, 2009, 2013, 2016 et 2017.

Certaines bombes ont été jetées du haut de tours, sur des barges, suspendues à des ballons, sur la surface terrestre, sous l’eau jusqu’à des profondeurs de 600 mètres, sous terre jusqu’à plus de 2 400 mètres de profondeur, ainsi que dans des tunnels horizontaux. D'autres bombes ont été larguées par avions ou tirées par des roquettes jusqu’à 200 miles dans l’atmosphère. Au total, plus de 2 000 bombes nucléaires ont explosé entre 1945 et 1996. 25% d’entre elles ont été effectuées dans l’atmosphère dont plus de 200 par les États-Unis d'Amérique, autant par l’Union soviétique, plus de 20 par le Royaume-Uni, environ 50 par la France et plus de 20 par la Chine.

La prise de conscience des dégâts occasionnés pendant ces campagnes d'essais a été lente à venir mais, peu à peu, de plus en plus de pays ont décidé de renoncer aux essais nucléaires. Un traité sur l'interdiction totale des essais nucléaires a été ouvert à la signature en 1996... mais jamais mis en application faute, justement, de signataires en nombre suffisant !

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-