Avocat : « La Russie n'a toujours pas clôturé l'affaire contre les marins ukrainiens libérés »

Avocat : « La Russie n'a toujours pas clôturé l'affaire contre les marins ukrainiens libérés »

Ukrinform
Un an après le « grand échange » qui a ramené chez eux 24 marins ukrainiens et 11 prisonniers du Kremlin, le nombre de prisonniers politiques ukrainiens dans les prisons russes a augmenté, et le « dossier » contre les marins ukrainiens n'est pas encore clos en Russie.

L'avocat Nikolai Polozov a écrit sur sa page Facebook : « Malheureusement, le nombre de prisonniers politiques ukrainiens a augmenté au cours de l'année écoulée. Après le « grand échange » en septembre 2019, 113 personnes ont été détenues dans des prisons russes et en Crimée occupée. Aujourd'hui, leur nombre s’élève à 135, dont une centaine sont des Tatars de Crimée. Même selon les normes russes, les fouilles et les détentions massives en Crimée sont inhabituelles », a déclaré M. Polozov.

Selon lui, la procédure contre les otages libérés du Kremlin n'a pas été non plus close.

« Un autre problème est celui de la «purification légale ». Par exemple, après la libération d'Edem Bekirov, des agents des forces de l'ordre russes et le tribunal l'ont placé sur la liste des personnes recherchées, prétendant ne rien savoir de sa libération dans le cadre de l'échange. Le cas des marins ukrainiens n'est pas non plus clos. Il a seulement été suspendu, et ils sont également sous l'épée de Damoclès de l'activité et des intérêts du département d'enquête du FSB russe », a noté l'avocat.

Dans le même temps, il a souligné que « la dynamique de la prise de nouveaux otages et de la remontée de ces cas est décevante ».

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-