DG d'Ukrinform : « La crise de coronavirus a considérablement accru la responsabilité des médias »

DG d'Ukrinform : « La crise de coronavirus a considérablement accru la responsabilité des médias »

Ukrinform
La pandémie de coronavirus n'est pas devenue le plus grand défi pour les médias, mais a considérablement accru leur responsabilité pour l'exactitude des informations et le respect des normes journalistiques, selon le directeur général d'Ukrinform, Oleksandre Kharchenko.

Il a fait cette déclaration dans son discours à l'ouverture de la conférence de l'Alliance européenne des agences de presse (EANA), qui devait avoir lieu à Kyiv, mais en raison de la pandémie, elle se tient en ligne, pour la première fois en 64 ans d'existence de l'organisation.

« Le coronavirus, en tant qu'impulsion sensible, nous amène à la responsabilité des agences de presse pour l'exactitude des informations au sens le plus large du terme. Je le dirais ainsi : nos agences devraient devenir un feu rouge pour la propagation de la panique et des infox et un long feu vert pour fournir toujours, en toutes circonstances, les informations les plus complètes et les plus fiables sur tout ce qui inquiète la société », a déclaré M. Kharchenko.

Selon lui, la responsabilité de chaque information, commentaire, discours public sur le coronavirus s'est multipliée. « Dans certains cas, la santé et la vie d'une personne peuvent dépendre du respect des principes journalistiques. Nous devons être très sensibles et méticuleux à chaque mot, image et photo qui se rapporte à ce sujet douloureux », a dit le directeur général d'Ukrinform.

Il a rappelé qu'il y a un an, le développement rapide des réseaux sociaux était considéré comme la menace la plus douloureuse pour les médias. « Le Covid-19 n'est pas le pire défi de la sphère médiatique des 10-15 dernières années. Une énorme restructuration de notre atelier professionnel a débuté après la crise de 2008 et en raison du développement des réseaux sociaux. Ce n'est pas le Covid-19 qui a conduit à la fermeture de nombreuses maisons d'édition et à l'arrêt de la publication des journaux papier », a-t-il noté.

Dans le même temps, aussi paradoxal qu'il puisse paraître, la pandémie elle-même n’a pas porté un coup dur aux médias, mais plutôt le contraire. Comme on le sait, toutes sortes de cataclysmes, de conflits, de guerres ne font qu'augmenter l'intérêt pour l'information, a-t-il ajouté.

Selon M. Kharchenko, le coronavirus devrait apprendre à tout le monde, y compris aux agences de presse, à se préparer à de nouvelles crises, totalement inconnues aujourd'hui.

L'Alliance européenne des agences de presse comprend plus de 30 grandes agences de presse de pays européens. L'Ukraine y est représentée par Ukrinform.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-