Occupation de la Crimée : des militants des droits de l’homme dénoncent 110 prisonniers politiques

Occupation de la Crimée : des militants des droits de l’homme dénoncent 110 prisonniers politiques

Ukrinform
Le Groupe de défense des droits de l'homme de Crimée a publié une liste complète des prisonniers politiques arrêtés par les autorités russes en Crimée occupée, dont 110 personnes persécutées pour des raisons politiques ou religieuses.

« Fin octobre 2020, au moins 110 personnes ont été emprisonnées dans le cadre de poursuites pénales à motivation politique ou religieuse en Crimée », écrit le Groupe sur sa page Facebook.

Les prisonniers politiques figurant sur la liste complète, publiée sur le site Internet du Groupe de défense des droits de l'homme de Crimée, sont divisés en 20 groupes.

Le plus grand groupe est représenté par onze « affaires » contre des musulmans de Crimée (les soi-disant « affaires Hizb ut-Tahrir »). Le cas le plus nombreux dans ce groupe est le deuxième groupe de Simferopol « affaire de musulmans de Crimée ». 25 personnes sont poursuivies dans cette affaire.

Un autre groupe important de prisonniers politiques fait partie de l’affaire des « saboteurs ukrainiens » et comprend 15 personnes.

7 personnes sont persécutées dans l’« affaire du bataillon tatar de Crimée portant le nom de Chelebidjikhan », 6 dans l’« affaire des Témoins de Jéhovah ». Une personne, Oleksii Tchorny, est poursuivie dans le cadre de l'affaire du groupe Sentsov.

En outre, la liste comprend des affaires pénales séparées, ainsi que des personnes persécutées pour la « participation au Maïdan » et des « appels au retour de la Crimée sous le contrôle de l'Ukraine ».

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-