Aujourd’hui marque la Journée Mondiale contre l'esclavage des enfants

Aujourd’hui marque la Journée Mondiale contre l'esclavage des enfants

Ukrinform
Parallèlement à la journée de lutte pour l'abolition de l'esclavage (2 décembre), on célèbre aussi une Journée de lutte contre l'esclavage des enfants.

Cette journée a été instituée en 1995 après la mort d’un jeune pakistanais de 12 ans qui avait tenté de dénoncer les mauvais traitements subis depuis qu'il avait été vendu pour rembourser une dette familiale.

Les enfants représenteraient plus de 10% du potentiel de la main-d’œuvre mondiale, c'est dire les enjeux. Les enfants esclaves contribuent chaque année pour plus de 13 milliards d’euros au PIB mondial.

152 millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans sont astreints au travail des enfants, dont 73 millions effectuent des travaux dangereux.

Près de la moitié de ces enfants (48 %) ont entre 5 et 11 ans, 28 % sont âgés de 12 à 14 ans et 24 % sont âgés de 15 à 17 ans.

L’agriculture est de loin le secteur le plus important pour le travail des enfants. Il représente 71 % de l’ensemble des enfants astreints au travail des enfants, devant le secteur des services (17 %) et celui de l'industrie (12 %).

L’esclavage des enfants est devenu un instrument de la guerre commerciale planétaire qui voit arriver dans nos linéaires habillements, chaussures de sports et autres objets manufacturés.

Certaines grosses entreprises, diffusant des marques connues dans le monde entier, exploitent des jeunes filles et jeunes garçons dans les pays les plus pauvres. Les enfants constituent ainsi le groupe de travail le plus vulnérable et le moins protégé.

Fort heureusement, d'autres entreprises s'engagent aussi dans des combats éthiques pour tenter d'éradiquer ce fléau.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-