La Russie et le Qatar accusés d’avoir versé des pots-de-vin pour accueillir le Mondial en 2018 et en 2022

La Russie et le Qatar accusés d’avoir versé des pots-de-vin pour accueillir le Mondial en 2018 et en 2022

Ukrinform
Des dirigeants de la Fifa ont reçu des pots-de-vin pour voter en faveur de l'attribution à la Russie et au Qatar des Coupes du monde 2018 et 2022, selon un document publié lundi par le procureur fédéral de Brooklyn.

Cette information a été communiquée par Eurosport.fr

« Si des soupçons planent depuis plusieurs années sur les conditions de l'octroi des deux éditions de la compétition, c'est la première fois que la justice d'un pays affirme que les votes désignant Qatar et Russie ont été entachés d'irrégularités. Plusieurs médias ont déjà affirmé, sur la base de documents ou de témoignages, que des dirigeants de la Fifa avaient été payés pour choisir le Qatar lors du scrutin », peut-on lire dans le communiqué.

Selon l'acte d'accusation publié lundi, qui inculpe trois nouveaux individus ainsi qu'une société, Jack Warner, l'ancien président de la Concacaf, la fédération de football d'Amérique du Nord, Centrale et des Caraïbes, a reçu 5 millions de dollars pour voter en faveur de la Russie. Cette dernière a été officiellement désignée le 2 décembre 2010. Toujours selon le procureur de Brooklyn, Richard Donoghue, le versement aurait été effectué par l'intermédiaire d'un réseau complexe de sociétés écrans.

Outre Jack Warner, qui était, à l'époque, vice-président de la Fifa, le document cite également Rafael Salguero, ancien président de la Fédération guatémaltèque de football et ex-membre du comité exécutif de la Fifa. Selon l'acte d'accusation, le dirigeant se serait vu promettre un million de dollars en échange de son soutien à la candidature russe lors du vote décisif.

Dans le cadre de l'attribution de la Coupe du monde 2022, le document affirme également que plusieurs dirigeants ont reçu des enveloppes pour acheter leurs voix. Il cite l'ancien président de la Fédération brésilienne de football (CBF), Ricardo Teixeira, et l'ex-président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol), Nicolas Leoz, décédé en août 2019. Les services du procureur fédéral de Brooklyn donnent peu d'indication sur l'origine de ces versements.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-