Stanyslav Klykh, otage politique ukrainien, souffre de douleurs rénales

Stanyslav Klykh, otage politique ukrainien, souffre de douleurs rénales

66
Ukrinform
Stanyslav Klykh, prisonnier politique ukrainien, condamné en Russie pour de fausses accusations, souffre de douleurs rénales. 

Cette information a été communiquée sur la page Facebook de Ludmila Denisova, Commissaire aux droits de l'homme ukrainienne.

Ludmila Denisova raconte son entretien téléphonique avec Tamara Klykh, maman de Stanislav. Selon les informations, communiquées par Tamara Klykh, l'otage du Kremlin a déclaré qu'il avait été « pompé » avec des médicaments psychotropes dans un hôpital psychiatrique et il ne savait pas comment cela allait affecter son état. En outre, Stanyslav a déclaré que, probablement à cause de ses blessures, il avait mal aux reins.

Le 13 juillet, Stanyslav Klykh a été enfermé à l’hôpital psychiatrique dans la prison de Magnitogorsk ou le citoyen ukrainien est détenu. Stanyslav n'a pas consenti à cette hospitalisation.

Lire aussi : Stanyslav Klykh, prisonnier politique ukrainien, envoyé en hôpital psychiatrique

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>