C’est un squelette. Volodymyr Baloukh s’éteint dans une prison russe

C’est un squelette. Volodymyr Baloukh s’éteint dans une prison russe

Ukrinform
Le 9 août, Natalia Baloukh, mère de Volodymyr Baloukh, citoyen ukrainien et  otage politique du Kremlin, a réussi à obtenir un rendez-vous avec son fils dans un centre de détention temporaire du village de Razdolne.

Cette information a été communiquée par le Groupe de défense des droits de l’homme de Crimée.

« Rien de bien. Il est terriblement maigre, un vrai squelette », raconte la mère de Baloukh qui estime que son fils lui cache la vérité sur son état de santé pour ne pas lui faire de mal.

« Mais je vois bien que c’est vraiment terrible, je suis très choquée. Il ne lui reste que la peau sur les os. On dirait un vieillard. Il ne me dira jamais que sa santé se détériore. Jamais. Je sais qu'il est malade et que sa jambe le fait souffrir, que tout son corps est douloureux, mais il m'a dit que tout allait bien. Lorsque nous avons parlé, un policier est resté à ses côtés et il ne pouvait rien dire de plus», a ajouté Natalia Baloukh.

La mère de l’activiste ukrainien a dit qu’il continuait sa grève de la faim, c’est-à-dire qu’il ne prenait pratiquement  aucune nourriture, parfois seulement une gelée de flocons d’avoine et des craquelins. Elle a également déclaré qu'après la réunion, elle commençait à avoir des problèmes cardiaques et que son état de santé se fragilisait.

« Je ne sais plus quoi penser. Est-ce que je serai encore dans ce monde à sa libération? Je ne sais pas ce que je serais devenue sans le soutien de toutes ces personnes autour de moi », a-t-elle confié.

Lire aussi : Volodymyr Baloukh est maintenu dans une cellule commune en dépit de ses problèmes de santé

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-