Mark Feyguine n’est plus autorisé à voir Roman Souchtchenko

Mark Feyguine n’est plus autorisé à voir Roman Souchtchenko

Ukrinform
Le défenseur public du journaliste d’Ukrinform Roman Souchtchenko, Mark Feyguine, a déclaré qu’il n’avait pas pu voir son client le mercredi 3 octobre.

Feyguine l’a noté sur sa page Twitter.

«Ainsi, je n’ai tout simplement pas été autorisé à voir Roman Souchtchenko, bien que j’étais le premier dans la file d’attente. Sous le prétexte que la sentence est entrée en vigueur, et que je suis un défenseur en vigueur  de l’art. 49 du Code pénal, ils ne m’autorisent plus à voir Souchtchenko. C'est pour cette raison qu'ils m'ont privé de mon statut pour pouvoir faire pression sur Roman en prison », a-t-il déclaré.

Dans le même temps, Feyguine a souligné qu'il était le représentant de Roman Souchtchenko à la Cour européenne des droits de l'homme et qu’il  pouvait lui rendre visite en vertu de l'art. 6, 34 de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales, art. 46, partie 1 de l'art. 48, partie 2 de l'art. 45, partie 4 de l'art. 15, partie 1 de l'art. 17 de la Constitution de la Fédération de Russie, partie 3 de l'art. 47 du Code de procédure pénale de la Fédération de Russie.

«Ils sont obligés de me laisser entrer», a souligné l’avocat.

«Tous les individus impliqués dans mes poursuites et qui m’ont privé de mon statut juridique sont des rats qui travaillent pour les services opérationnels de la Fédération de Russie. Bientôt, je dévoilerai leur nom à tout le monde. Tout d’abord, ceux des citoyens ukrainiens», a promis Feyguine.

Dans le même temps, il a rappelé que «quoi qu'il en soit, Roman Souchtchenko a un avocat indépendant et, d’une manière ou d’une autre, nous allons résoudre le problème de mon non accès ».

Lire aussi : Les diplomates ukrainiens expriment leur soutien à Roman Souchtchenko

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-