Roman Souchtchenko et quatre autres prisonniers politiques transférés à Moscou

Roman Souchtchenko et quatre autres prisonniers politiques transférés à Moscou

Ukrinform
Cinq prisonniers politiques ukrainiens ont été transférés au centre de détention provisoire de Lefortovo à Moscou depuis les colonies pénitentiaires où ils avaient été détenus.

Le média russe « Mediazona » a communiqué cette information en faisant référence à un membre d'une commission de surveillance publique, Evgeniy Yenikeyev.

Selon le défenseur des droits de l'homme, Stanislav Klykh, Mykola Karpiuk, Oleksandr Kolchenko, Volodymyr Baloukh et Roman Souchtchenko, se trouvent actuellement au centre de détention provisoire de Lefortovo à Moscou. Les militants des droits de l'homme l’ont appris du chef du département du régime et de la sécurité, Aleksandre Khanov. Cependant, les membres de la commission de surveillance publique n'ont reçu aucun document correspondant.

« Pour une raison quelconque, ils ont dit que [Pavlo] Gryb n'était pas là. Ils n'ont pas consulté la base de données. Seulement l'employé [Khanov], qui nous accompagnait, a dit qu'il ne se souvenait pas de lui et qu'il n'était probablement pas là », a ajouté Yenikeyev.

Selon Yenikeyev, lorsque des membres de la commission de surveillance publique ont commencé à poser des questions sur les Ukrainiens, on leur a dit qu'ils [les Ukrainiens] avaient refusé de communiquer avec qui que ce soit. Ensuite, les geôliers ont déclaré qu'un accident d'approvisionnement en eau s'était produit dans le centre de détention et ont demandé à venir un autre jour.

La militante Viktoria Ivleva a déclaré le 20 août que les employés du centre de détention provisoire de Lefortovo à Moscou avaient accepté les colis destinés aux prisonniers politiques ukrainiens Baloukh, Klykh, Kolchenko, Gryb et Karpiuk. Les avocats des Ukrainiens ont refusé de le commenter. Le lendemain, elle a déclaré que les colis destinés à Roman Souchtchenko et à Oleksiy Sizonovych avaient également été acceptés.

Selon diverses sources en Fédération de Russie, ces faits pourraient témoigner du futur échange de prisonniers à grande échelle entre la Russie et l'Ukraine.

kh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-