L’ONU se dit préoccupée par la propagation de la désinformation concernant la guerre en Ukraine dans les médias publics russes

L’ONU se dit préoccupée par la propagation de la désinformation concernant la guerre en Ukraine dans les médias publics russes

Ukrinform
Les experts de l’Organisation des Nations Unies et la communauté journalistique internationale se disent préoccupés par la propagation de la désinformation concernant la guerre en Ukraine dans les médias publics russes.

Cependant, ils pensent que la désinformation ne peut être combattue en bloquant ou en interdisant les médias. Ils craignent que la décision de l'Union européenne d'interdire deux médias publics russes n'ait été une réponse disproportionnée à la désinformation. Dans un communiqué publié sur le site de l'ONU, les experts soulignent que cette décision a servi de prétexte à la fermeture supplémentaire de médias indépendants en Fédération de Russie.

« Promouvoir l'accès à des informations diverses et vérifiables, y compris garantir l'accès à des médias libres, indépendants et pluralistes, est une réponse plus efficace à la désinformation », estiment les experts.

Les experts pensent que l'érosion du droit à la liberté d'expression et d'autres droits humains sur une période prolongée et le silence des voix critiques dans la Fédération de Russie « ont contribué à créer un environnement qui facilite la guerre de la Russie contre l'Ukraine ».

Ils se disent « alarmés par le nouveau durcissement de la censure et de la répression des sources d'information et d'opinion dissidentes et pluralistes en Fédération de Russie ».

Ils déplorent la répression systématique contre les opposants politiques, les journalistes indépendants et les médias, les militants des droits de l'homme, les manifestants et bien d'autres qui s'opposent aux actions du gouvernement russe.

« Toutes ces mesures équivalent à la création d'un monopole d'État sur l'information en violation flagrante des obligations internationales de la Russie. Elles doivent cesser », ajoutent les experts, qui appellent le gouvernement russe à mettre pleinement en œuvre ses obligations internationales en matière de droits humains.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-