Les Russes n'ont pas autorisé les représentants de la Croix-Rouge à se rendre sur le lieu de la mort des prisonniers ukrainiens à Olenivka

Les Russes n'ont pas autorisé les représentants de la Croix-Rouge à se rendre sur le lieu de la mort des prisonniers ukrainiens à Olenivka

Ukrinform
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a fait une demande de se rendre sur le lieu de la mort des prisonniers ukrainiens à Olenivka, mais n'a pour l'instant pas obtenu l'autorisation des Russes.

Le CICR, qui a organisé des évacuations civiles pendant la guerre et a travaillé pour surveiller le traitement des prisonniers de guerre a annoncé qu’il avait demandé l’accès à la prison d’Olenivka «pour déterminer la santé et l’état de toutes les personnes présentes sur place au moment de l’attaque».

«Notre priorité à l’heure actuelle est de veiller à ce que les blessés reçoivent des soins vitaux et à ce que les corps de ceux qui ont perdu la vie soient traités dignement», a précisé la Croix-Rouge dans un communiqué.

Cependant, samedi soir, la Croix Rouge a informé que sa demande avait été refusée. « Notre demande d'accès aux prisonniers de guerre détenus à la prison d’Olenivka  a été refusée. L'accès du Comité international de la Croix-Rouge aux prisonniers de guerre relève de la responsabilité des parties au conflit conformément aux Conventions de Genève », peut-on lire dans un communiqué de l’organisation.

Vendredi, le bombardement d'un baraquement abritant des soldats ukrainiens prisonniers à Olenivka, en territoire occupé par les Russes dans la région de Donetsk, a fait une cinquantaine de morts.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a qualifié ce bombardement de « crime de guerre russe délibéré ». Il a de nouveau demandé que la Russie soit reconnue « Etat parrain du terrorisme ».

Le chargé des droits humains ukrainien Dmytro Loubinetsk a annoncé samedi à la télévision nationale avoir demandé à la Croix-Rouge et à la Mission de surveillance des droits de l'homme des Nations unies, qui avaient supervisé en mai la reddition négociée avec les Russes des défenseurs de l'usine d'Azovstal à Marioupol (sud-est), de se rendre à Olenivka.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-