Les pays du G7 exigent de la Russie la restitution de la centrale nucléaire de Zaporijjia à l'Ukraine

Les pays du G7 exigent de la Russie la restitution de la centrale nucléaire de Zaporijjia à l'Ukraine

Ukrinform
Le groupe des pays les plus industrialisés du G7 a accusé mercredi la Russie de « mettre en danger » la région ukrainienne autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia occupée par les troupes russes.

 

« Nous, ministres des Affaires étrangères de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni, ainsi que le haut représentant de l’Union européenne, réaffirmons notre très vive condamnation de la guerre d’agression injustifiable, qui ne fait suite à aucune provocation, que la Fédération de Russie mène actuellement contre l’Ukraine. La Fédération de Russie doit retirer immédiatement ses troupes du territoire de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues et respecter le territoire et la souveraineté de l’Ukraine. Dans ce contexte, nous exigeons de la Russie qu’elle redonne immédiatement à son propriétaire souverain légitime, l’Ukraine, le plein contrôle sur la centrale nucléaire de Zaporijjia ainsi que sur l’ensemble des installations nucléaires se trouvant dans les frontières internationalement reconnues de l’Ukraine pour assurer leur exploitation dans de bonnes conditions de sûreté et de sécurité. Le personnel ukrainien qui exploite la centrale nucléaire de Zaporijjia doit pouvoir assumer ses missions sans menace ni pression. C’est le fait que la Russie continue de contrôler la centrale qui met la région en danger », ressort-il du communiqué publié sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de France.

Les pays du G7 se disent vivement préoccupés par la menace grave qui pèse sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires ukrainiennes du fait de leur saisie ou d’autres actions menées par les forces armées russes, qui augmentent de manière significative le risque d’accident ou d’incident nucléaire et met en danger la population de l’Ukraine et des États voisins, ainsi que la communauté internationale.

« Ces actions compromettent également la capacité de l’AIEA à contrôler les activités nucléaires pacifiques de l’Ukraine pour assurer le respect des garanties », soulignent les diplomates.

Les auteurs de la déclaration notent que le personnel de l’AIEA doit pouvoir accéder à l’ensemble des installations nucléaires de l’Ukraine, en toute sûreté et sans obstacle, et dialoguer directement, sans ingérence, avec le personnel ukrainien chargé de l’exploitation de ces installations. La sécurité de toutes les personnes qui mettent en œuvre ces mesures doit être prise en compte pour renforcer la sûreté et la sécurité nucléaires et les garanties en Ukraine.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-