Massacre d’Izioum: Pour chaque crime de guerre, il doit y avoir l’obligation de rendre des comptes pour les auteurs présumés

Massacre d’Izioum: Pour chaque crime de guerre, il doit y avoir l’obligation de rendre des comptes pour les auteurs présumés

Ukrinform
L’ONG Amnesty International  demande à la communauté internationale de fournir des ressources afin d’aider l’Ukraine à obtenir des preuves et à mener les enquêtes nécessaires pour déterminer les circonstances de la mort des personnes enterrées dans une fosse commune à Izioum, dans la région de Kharkiv, et établir les responsabilités de ce crime.

En réaction aux informations faisant état de la découverte d’un charnier contenant les corps de civil·e·s et de militaires ukrainiens dans une forêt près de la ville d’Izioum, que l’armée ukrainienne a reconquise après des mois d’occupation russe, Marie Struthers, directrice du programme Europe de l’Est et Asie centrale d’Amnesty International, a déclaré :

« Déjà en mars, Amnesty International tirait la sonnette d’alarme quant au sort des civil·e·s à Izioum, en butte aux attaques incessantes des forces russes depuis le quatrième jour de l’invasion totale de l’Ukraine par la Russie. Ces nouvelles découvertes confirment nos craintes les plus sombres. Le peuple ukrainien et le monde entier méritent de savoir comment sont mortes les personnes enterrées dans la forêt en bordure d’Izioum. Pour chaque homicide illégal ou crime de guerre, il doit y avoir justice et réparation pour les victimes et leurs familles, ainsi qu’un procès équitable et l’obligation de rendre des comptes pour les auteurs présumés ».

Elle a de nouveau exhorté la communauté internationale de fournir des ressources afin d’aider l’Ukraine à obtenir des preuves et à mener les enquêtes nécessaires pour déterminer les circonstances de la mort de ces personnes et établir les responsabilités.

« Ceux qui commettent ou ordonnent des crimes de droit international doivent garder en tête qu’il n’existe pas de prescription et que la justice les rattrapera. Pour que les victimes obtiennent justice et réparations, il importe que les procès des auteurs présumés de crimes de guerre respectent les normes internationales d’équité. », a souligné Marie Struthers.

Après avoir repris le contrôle d’Izioum, dans la région de Kharkiv, les autorités ukrainiennes ont annoncé qu’elles avaient découvert un site funéraire improvisé dans une forêt voisine, où elles ont recensé plus de 440 tombes récentes. Selon Oleh Kotenko, responsable ukrainien chargé des personnes disparues, ce site a été creusé à la hâte pour faire face aux nombreuses victimes, notamment celles du bombardement intensif de la ville par les forces russes en février et mars 2022.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-