Échange de prisonniers : 215 défenseurs d'Azovstal libérés de captivité russe

Échange de prisonniers : 215 défenseurs d'Azovstal libérés de captivité russe

photos
Ukrinform
Au total, 215 défenseurs de Marioupol, dont 124 officiers, qui tenaient leurs défenses à l'aciérie d'Azovstal, le dernier bastion de l'Ukraine dans la région, ont été libérés de la captivité russe à la suite d'un effort d'échange massif.

Le chef du Bureau du président, Andriy Yermak, a écrit sur Facebook : « Le président Volodymyr Zelensky s'est fixé une tâche claire : ramener nos héros à la maison. Le résultat : nos héros sont libres. »

« Il y a eu un grand échange de prisonniers. Il est passé par plusieurs étapes et à différents endroits. Nous avons ramené 215 personnes de captivité russe. Ce sont des militaires, des gardes-frontières, des policiers, des marins, des gardes nationaux, des troupes des forces territoriales, des douaniers et des civils. Parmi eux se trouvent des officiers, des commandants, des héros de l'Ukraine, des défenseurs d'Azovstal et des femmes militaires enceintes », a-t-il précisé.

Ce sont ceux « que les Russes voulaient tuer, qu'ils appelaient les « nazis », nos gens forts qui n'ont pas été brisés par les batailles et la captivité », y compris les hauts commandants des unités qui défendaient Marioupol.

« C'est le résultat d'accords personnels entre le président Zelensky et le président Erdogan », indique M. Yermak.

« Les Russes voulaient nous faire chanter de leur vie, mais nous ne les laisserons pas faire cela avec qui que ce soit », a souligné le chef de l’administration présidentielle.

Parmi les personnes libérées figurent également 10 étrangers qui ont combattu pour l'Ukraine et ont été menacés de mort. Ils sont déjà dans la ville de Riyad.

Andriy Yermak a déclaré que 200 Ukrainiens avaient été échangés contre l'allié de Vladimir Poutine, Viktor Medvedtchouk, qui avait déjà fourni toutes les preuves possibles à l'enquête.

Dans le même temps, cinq héros, commandants de la défense d'Azovstal, ont été échangés contre 55 prisonniers de guerre, « qui ne nous intéressent pas ».

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-