Le représentant de l’Ukraine auprès de l’ONU compare les forces armées russes au Hamas palestinien

Le représentant de l’Ukraine auprès de l’ONU compare les forces armées russes au Hamas palestinien

Ukrinform
Lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies, le représentant de l’Ukraine auprès de l’ONU,  Sergiy Kyslytsya a comparé les forces armées de la Fédération de Russie au Hamas palestinien, les deux utilisant la terreur comme moyen d’action. 

« La Russie prétend libérer le Donbass; en fait, elle libère le Donbass de tout ce qui y vit », a-t-il déclaré, faisant état de villes réduites en cendres, de viols, de tortures et d’intimidations d’une incroyable cruauté, avant d’évoquer le sort d’une famille de région de Donetsk, exterminée, « car elle avait refusé de laisser son foyer aux troupes russes ».

Le diplomate ukrainien a rappelé que près de cinq millions de ses concitoyens sont considérés comme déplacés et que ceux qui habitent près des lignes de front n’ont qu’un accès limité aux soins.  Alors que la saison froide approche, il a évoqué « les images terrifiantes de l’hiver dernier », quand la Russie pilonnait sans relâche les infrastructures énergétiques ukrainiennes.  Alarmé par les renseignements dont il dispose faisant état d’un stockage de missiles par la Russie, en prévision d’une campagne de bombardement hivernale, le représentant a réclamé des systèmes de défense aérienne pour protéger les infrastructures de son pays.  Dénonçant les dégâts environnementaux causés par l’agression russe, ainsi que la prolifération des mines, il s’est attardé sur la région de Kharkiv, la plus attaquée ce mois-ci, ainsi que sur les prétextes mensongers utilisés par la Russie pour frapper.  Après avoir cité un rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, selon lequel les forces armées russes pilonnent délibérément des cibles civiles à l’aide de missiles balistiques Iskander, il a jugé « particulièrement absurde » que la Russie brandisse encore l’excuse du nazisme alors que sévit sur son territoire « une véritable hystérie antisémite » à l’heure actuelle.

Qualifiant d’« espoir idéaliste » la perspective d’un cessez-le-feu sans libération des territoires occupés, le représentant a prévenu que les crimes russes ne demeureront pas impunis.  Il a réclamé une attention constante de l’ONU, qui doit condamner « de manière plus audible et plus forte » les crimes de l’agresseur.

 Il a par ailleurs signalé que le projet de résolution annuelle présenté à l’Assemblée générale sur la situation des droits humains en Ukraine a été élargi pour englober tous les territoires occupés temporairement.  Soulignant l’importance « vitale » que revêt ce texte, il a invité tous les États Membres à s’en porter coauteurs. 

Le délégué a ensuite dénoncé la propagande russe « déshumanisante » et « meurtrière », qui met tout en œuvre pour que les populations russes considèrent ce « génocide » comme acceptable.  Il a dressé un parallèle avec la vague d’antisémitisme en cours en Russie, évoquant des « pogroms » ainsi que des manifestations nostalgiques de l’Allemagne nazie.  Jugeant ridicule l’hypothèse lancée par la Russie selon laquelle l’Ukraine dirigerait ces manifestations en sous-main, il a assuré que son pays n’aspire qu’à la paix et au respect de la Charte des Nations Unies.


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-