La Russie a envoyé à la guerre contre l’Ukraine un cannibale et un sataniste condamnés pour meurtre

La Russie a envoyé à la guerre contre l’Ukraine un cannibale et un sataniste condamnés pour meurtre

Ukrinform
Selon les médias russes, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a gracié Denys Gorin, un tueur en série de Sakhaline, et Mykola Ogolobyak, reconnu coupable de meurtres rituels d'adolescents, pour leur participation à la guerre en Ukraine.

Selon l’édition Sibérie.Réalité,  Denys Gorin a été condamné à 10 ans de prison dans une prison en 2003 pour meurtre et abus sur le corps de la personne assassinée. Sept ans plus tard, il a été libéré sur parole pour comportement exemplaire. En juin 2011, les frères Denis et Evgeniy Gorin ont brutalement battu un homme. Alors que la victime était inconsciente, Evgeniy Gorin l'a tué avec un couteau. En novembre 2010, Denis Gorin a commis un autre meurtre. Il a d'abord tué une personne, puis a coupé la viande des jambes du cadavre, qu'il a mise au réfrigérateur et qu'il a ensuite mangée. Il a été condamné à 22 ans de prison, mais libéré pour avoir accepté de partir combattre en Ukraine. Il a été blessé sur le front et gracié par Poutine en automne 2023.

À son tour, l’édition 76.ru a raconté l’histoire de Nikolai Ogolobyak, originaire de la ville de Yaroslavl, condamné à 20 ans de prison pour les meurtres rituels d'adolescents. Selon le père de Nikolai, son fils a été recruté dans le régiment « Storm Z », a passé six mois à la guerre, a été grièvement blessé et est rentré chez lui le 2 novembre. Il vit maintenant à Yaroslavl avec sa mère.

En 2010, Ogolobyak et sept autres personnes ont été condamnés à des peines de 8 à 20 ans de prison pour le meurtre de quatre personnes. Ogolobyak était le seul adulte impliqué dans l'affaire à cette époque et a reçu la peine la plus longue - 20 ans dans une colonie pénitentiaire à régime sévère et devait purger sa peine jusqu'en 2030. Il est à noter qu'un groupe d'adolescents a créé une « secte de satanistes » à Yaroslavl en 2006. Selon l'enquête, ils ont procédé à des massacres rituels d'animaux et, en 2008, ils ont tué et démembré quatre adolescents.

Comme Ukrinform l’a déjà relevé, gouvernement russe a introduit un « enregistrement militaire spécial » pour les prisonniers, qui ne nécessite pas de comparution personnelle au commissariat militaire et s'effectue sans commission médicale ni sélection psychologique.


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-