De nombreux habitants de la région de Donetsk risquent d'être privés d'eau et de gaz

De nombreux habitants de la région de Donetsk risquent d'être privés d'eau et de gaz

201
Ukrinform
En plein hiver, les habitants d’une grande partie de la région de Donetsk pourraient être privés d'eau et de gaz en raison des bombardements des combattants pro-russes.

Cette déclaration a été faite par la délégation ukrainienne auprès du Centre conjoint du contrôle du cessez-le-feu :

"Le 26 janvier, des bombardements de militants pro-russes ont  endommagé le système de refroidissement de l'un des deux transformateurs de la centrale électrique d'une station de pompage au sud-est de Donestk. Ces dégradations ont créé un surrégime du second transformateur et une chute de la fiabilité de l'installation de 50%. En conséquence, la moindre défaillance du système d'alimentation pourrait provoquer un arrêt complet de toute la station de pompage », peut-on lire dans le communiqué.

Le risque de coupure d’eau concerne les districts de Volnovakha, Krasnoarmiysk, Dobropillya et 49 villes, dont Donetsk, Avdiivka, Marioupol, Volnovakha et Krasnoarmiysk, dans lesquelles vivent plus de 1 300 000 personnes.

La délégation ukrainienne auprès du Centre conjoint de contrôle du cessez-le-feu a coordonné les travaux de réparation qui devrait être réalisés par l’entreprise publique « Compagnie Eau du Donbass » et a obtenu des garanties de sécurité de la part des Forces armées ukrainiennes. Cependant, la réalisation des travaux de rénovation est impossible sans les mêmes garanties de sécurité de la part des combattants pro-russes. Malgré deux demandes, les 26 et 30 janvier derniers, aucune réponse n'a encore été reçue.

La ituation est identique concernant les travaux de réparation de la station de distribution de gaz et  du gazoduc Mariinka-Krasnohorivka. Les représentants des Républiques populaires auto-proclamées n'ont pour l'instant pas accordé les garanties de sécurité nécessaires pour que les équipes se mettent au travail :

« En dépit de tous les efforts de la délégation ukrainienne auprès du Centre conjoint du contrôle du cessez-le-feu et de la mission de l’OSCE, la question de la réparation de la station de distribution de gaz et du gazoduc Mariinka-Krasnohorivka ne peut pas être réglée depuis plus d’un an. Des miliers des civils demeurent sans gaz ni chauffage », peut –on lire dans le rapport de la délégation, publié sur le site du ministère de la Défense.

(Le Centre conjoint du contrôle du cessez-le-feu dans le Donbass est un mécanisme conjoint dont la vocation est de rendre possible un travail coordonné des militaires russes et ukrainiens pour consolider le cessez-le-feu et soutenir la mission spéciale d’observation de l’OSCE en Ukraine)

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-