Banque mondiale : En raison de la pandémie, le PIB mondial diminuera de 5,2%

Banque mondiale : En raison de la pandémie, le PIB mondial diminuera de 5,2%

Ukrinform
La crise Covid-19 plonge l’économie mondiale dans une grave récession. Selon les prévisions de la Banque mondiale, le PIB mondial diminuera de 5,2 % cette année.

Cette information a été publiée sur le site de la Banque mondiale.

« La pandémie de Covid-19 a provoqué la plus grave récession mondiale depuis des décennies. Bien que le bilan final soit encore incertain, la pandémie entrainera des contractions dans la plupart des marchés émergents et des économies en développement. Elle aura également des effets durables sur la productivité du travail et la production potentielle. Les priorités immédiates des pouvoirs publics sont d'atténuer les coûts humains ainsi que les pertes économiques à court terme. Après la crise, il s'agira de réaffirmer de manière crédible la volonté de prendre des mesures durables et de procéder aux réformes nécessaires pour renforcer les perspectives à long terme. La coordination et la coopération internationales seront essentielles », peut-on lire dans le communiqué.

Les experts de la Banque indiquent que la pandémie a produit une violente onde de choc à travers le monde, plongeant de nombreux pays dans une profonde récession. Dans le scénario de base,  le PIB mondial diminuera de 5,2 % en 2020 — ce qui représente la plus grave récession planétaire depuis des décennies. Le revenu par habitant diminuera cette année dans  la plupart des marchés émergents et des économies en développement.  La pandémie souligne l'urgente nécessité de prendre des mesures pour amortir le choc, protéger les populations vulnérables et améliorer la capacité des pays de faire face à d'éventuelles crises similaires à l'avenir. Il est également essentiel de relever les défis que posent le caractère informel de l'économie et le manque de filets de protection sociale, et d'engager des réformes qui permettent d'assurer une croissance vigoureuse et durable.

L'explosion des cas de Covid-19 et le large éventail de mesures prises pour enrayer la propagation du virus ont brutalement ralenti l'activité économique dans de nombreux marchés émergents et économies en développement. Les prévisions de croissance pour toutes les régions ont été fortement revues à la baisse. De nombreux pays ont limité les dégâts grâce à un vaste programme de soutien budgétaire et monétaire. Malgré ces mesures, le revenu par habitant  devrait diminuer dans toutes les régions émergentes ou en développement en 2020, ce qui replongera sans doute des millions de personnes dans la pauvreté.

Asie de l’Est et Pacifique : La croissance dans la région devrait chuter à 0,5 % en 2020, soit le taux le plus faible enregistré depuis 1967, en raison des perturbations causées par la pandémie.

Europe et Asie centrale : L’économie régionale devrait se contracter de 4,7 % cette année, tandis que la quasi-totalité des pays entreront en récession.

Amérique latine et Caraïbes : Les chocs causés par la pandémie entraîneront une contraction de 7,2 % de l’activité économique régionale en 2020.

Moyen-Orient et Afrique du Nord : L’activité économique dans la région devrait se contracter de 4,2 % sous l’effet de la pandémie et de l’évolution du marché du pétrole.

Asie du Sud : L’activité économique dans la région devrait se contracter de 2,7 % en 2020, dans un contexte où les mesures de lutte contre la pandémie entravent la consommation et le secteur des services, tandis que les incertitudes pesant sur l’évolution sanitaire paralysent l’investissement privé.

Afrique subsaharienne : L’activité économique de la région devrait se contracter de 2,8 % en 2020, accusant une récession sans précédent.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-