Banque mondiale : L'invasion russe va réduire l'économie ukrainienne de 45%

Banque mondiale : L'invasion russe va réduire l'économie ukrainienne de 45%

Ukrinform
L'économie ukrainienne devrait se contracter d'environ 45,1% cette année, mais l'ampleur de la baisse dépendra de la durée et de l'intensité de la guerre.

Frappée par des sanctions sans précédent, l'économie russe a déjà plongé dans une profonde récession, la production devant se réduire de 11,2% en 2022, ressort-il du communiqué de la Banque mondiale. 

 « L'ampleur de la crise humanitaire déclenchée par la guerre est stupéfiante. L'invasion russe porte un coup massif à l'économie ukrainienne et a infligé d'énormes dégâts aux infrastructures », a déclaré Anna Bjerde, Vice-présidente de la Banque mondiale pour la région Europe et Asie centrale.

« L'Ukraine a immédiatement besoin d'un soutien financier massif alors qu'elle se bat pour faire tourner son économie et que le gouvernement fonctionne pour soutenir les citoyens ukrainiens qui souffrent et font face à une situation extrême », a-t-elle ajouté.

Le Groupe de la Banque mondiale prend des mesures rapides pour soutenir le peuple ukrainien. Ainsi, depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février, le Groupe a mobilisé un financement d'urgence de 925 millions de dollars. Ce soutien à décaissement rapide servira à payer les salaires des travailleurs hospitaliers, les pensions des personnes âgées et les programmes sociaux destinés aux personnes vulnérables.

Ce financement rapide fait partie d'un ensemble de mesures d'aide de 3 milliards de dollars que le Groupe de la Banque prépare pour l'Ukraine au cours des prochains mois.

De plus, l'invasion a déjà provoqué la plus grande crise de réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale et sera probablement l'un des héritages les plus durables du conflit. En conséquence, le soutien aux pays d'accueil et aux communautés de réfugiés est crucial, et la Banque mondiale prépare des programmes de soutien opérationnel aux pays voisins pour répondre aux besoins de financement accrus liés aux flux de réfugiés.

La guerre frappe aussi durement les économies émergentes et en développement d'Europe et d'Asie centrale, une région qui se dirigeait déjà vers un ralentissement économique cette année en raison des effets persistants de la pandémie, indique la Banque mondiale.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-