Ukraine : L’UE impose des mesures restrictives à l'encontre de Viktor et Oleksandre Ianoukovytch

Ukraine : L’UE impose des mesures restrictives à l'encontre de Viktor et Oleksandre Ianoukovytch

Ukrinform
Le Conseil de l’Union européenne a décidé d'imposer des mesures restrictives à l'encontre de deux personnes supplémentaires en réponse à l'agression militaire russe en cours, injustifiée et non provoquée, contre l'Ukraine.

« Le Conseil a ajouté l'ancien président pro-russe de l'Ukraine, Viktor Fedorovych Ianoukovytch, et son fils, Oleksandr Viktorovych Ianoukovytch, à la liste des personnes, entités et organismes faisant l'objet de mesures restrictives qui figure à l'annexe de la décision 2014/145/PESC en raison de leur action visant à compromettre ou menacer l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine, ainsi que la stabilité et la sécurité de l'État, et, dans le cas d'Oleksandr Viktorovych Ianoukovytch, pour avoir réalisé des transactions avec les groupes séparatistes de la région du Donbass en Ukraine », peut-on lire dans un communiqué publié sur le site du Conseil.

Les actes juridiques pertinents ont été publiés au Journal officiel de l'UE.

L'UE continuera d'apporter un soutien appuyé à la résilience économique, militaire, sociale et financière globale de l'Ukraine, y compris de l'aide humanitaire.

Selon le communiqué publié, l'UE condamne fermement les attaques sans discrimination perpétrées par la Russie contre des civils et des infrastructures civiles, et elle demande instamment à la Russie de retirer immédiatement et sans condition toutes ses troupes et tous ses équipements militaires de la totalité du territoire de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières reconnues au niveau international. Le droit international humanitaire, y compris en ce qui concerne le traitement des prisonniers de guerre, doit être respecté. Il faut permettre immédiatement le retour en toute sécurité des Ukrainiens, notamment des enfants, déplacés de force en Russie. La Russie, la Biélorussie ainsi que tous les responsables de crimes de guerre et d'autres crimes parmi les plus graves auront à répondre de leurs actes, conformément au droit international.

Dans ses conclusions des 23 et 24 juin 2022, le Conseil européen a souligné que l'UE restait fermement déterminée à fournir davantage de soutien militaire afin d'aider l'Ukraine à exercer son droit naturel de légitime défense contre l'agression russe et à défendre son intégrité territoriale et sa souveraineté.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-