L’Ambassadeur d’Espagne en Ukraine : la réalisation des Accords de Minsk est impossible

L’Ambassadeur d’Espagne en Ukraine : la réalisation des Accords de Minsk est impossible

Ukrinform
Gerardo Angel Bugallo Ottone, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume d'Espagne en Ukraine a déclaré que les Accords de Minsk avaient été nécessaires pour arrêter l'effusion de sang, mais ils étaient impossibles à réaliser.  

Il l’a déclaré lors d’une réunion du club de presse «Les diplomates sans cravates » qui s’est déroulée à Ukrinform.

«Passons aux Accords de Minsk, surtout, aux Accords de Minsk-2. Qu’est-ce qui se passait au moment où ils ont été signés ? Les gens mourraient sur le front et il fallait absolument arrêter la tuerie. Donc, on a fait ces Accords de Minsk-2. Mais nous comprenons que ces Accords sont impossibles à réalisés. Mais à l’époque, ils ont accompli leur mission : ils ont arrêté la tuerie », a déclaré l’Ambassadeur.

Le diplomate espagnol a souligné que «ni le pouvoir de bandits, ni les Russes » ne laisseront organiser des élections libres et honnêtes sur les territoires occupés.

«Les Accords de Minsk prévoient des élections libres dans le Donbass, conformément à la législation ukrainienne et sous la supervision des institutions occidentales, notamment de l'OSCE. Mais cela ne veut dire que les Forces militaires russes doivent partir. Donc, même si les unités russes partent, ce régime de gangsters qui y règne ne laissera pas organiser des élections », a-t-il souligné.

Gerardo Angel Bugallo Ottone a aussi déclaré que les sanctions contre la Russie devraient être plus strictes.

«Vous allez me demander : est-ce que ces sanctions sont suffisantes ou est-ce que nous les utilisons bien. Je répondrai : non. Les sanctions doivent être importantes, plus strictes. Je le pense », a souligné l’Ambassadeur, en répondant à la question comment forcer la Russie à respecter ses engagements concerant le retrait des armes et la cessation du financement des terroristes dans le Donbas.

Le diplomate a souligné que pour l’Europe, les sanctions contre la Russie ne sont pas un objectif, mais un outil pour «la retenir et ne pas lui permettre de faire ce qu’elle fait ».

Gerardo Angel Bugallo Ottone a souligné que l'Union européenne met en place des sanctions contre les personnes qui pourraient être impliquées dans la violation de l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

«Car nous devons personnaliser le Kremlin et dire clairement que Poutine ne comprend pas la politique, les politiciens ou l’esprit occidental en règle générale. Il pense qu’il pourrait toujours marchander : je te donne ceci, tu me donnes cela et, ainsi, il pourrait atteindre son objectif et obtenir la suppression des sanctions. Mais cela reste impossible », a souligné l’Ambassadeur d’Espagne.

oh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-