Le premier ministre italien appelle les États-Unis et l'UE à ne pas oublier la crise en Ukraine

Le premier ministre italien appelle les États-Unis et l'UE à ne pas oublier la crise en Ukraine

272
Ukrinform
Malgré le fait que les principales puissances économiques de l'Union européenne ont subi de grandes pertes à cause des sanctions contre la Russie, cette étape a été une bonne réponse à l'agression russe contre l'Ukraine.

Le premier ministre italien Paolo Gentiloni l'a déclaré lors de sa visite à Washington, selon le correspondant permanent d'Ukrinform.

«Ni les États-Unis, ni l'Union européenne ne devraient oublier la crise ukrainienne», a souligné le chef du gouvernement italien lors de son discours au Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS).

Interrogé sur les relations avec Moscou, Gentiloni a noté que l'Italie et l'Allemagne avaient subi les plus grandes pertes liées à l'imposition des sanctions contre la Russie, en raison de l'occupation russe de la Crimée ukrainienne et son soutien des séparatistes dans le Donbass.

«Cependant, nous avions raison de réagir à ce qui s'était passé», a déclaré Gentiloni.

kh

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-