Petro Porochenko s’est adressé à la Rada

Petro Porochenko s’est adressé à la Rada

172
Ukrinform
Petro Porochenko, Président de l’Ukraine, a tenu son discours annuel à la Rada.

Ukrinform a sélectionné pour vous les messages principaux du Président ukrainien.

« Nous avons réussi à sortir d'un abîme profond et mortellement dangereux et c’est notre réussite. Nous voyons clairement devant nous le sommet que nous devons conquérir et c’est notre objectif essentiel. Mais nous sommes toujours très près de l’abîme, nous pouvons faire un faux pas et retomber. C’est notre plus grand risque ».

« Il y a quelques jours, l’Accord d’Association est entré en vigueur. Étant donné que l’Union européenne a accepté qu’il soit mis en place avant terme, nous pouvons déjà nous réjouir de ses résultats, tels que la croissance de l’exportation de nos produits dans l’Union européenne. À titre d’exemple, au cours du premier semestre 2017, ces exportations ont augmenté de près de 23%. La part de l'UE dans le commerce extérieur de l'Ukraine est de 40%. Ceci est une preuve du début de l’intégration de l’économie ukrainienne dans le marché européen ».

«La cessation du régime sans visas avec l’Union européenne est aujourd’hui le résultat principal du travail commun des réformateurs de toutes les branches du pouvoir et de la société ».

«Au cas où, je souhaiterais donner un avertissement à certains députés concernant leur intention de réviser ces lois qui sont le fondement pour que nos partenaires aient pu prendre  la décision de  l'octroi d'un régime sans visa. Il s’agit de tentatives d’annuler ou de rendre privées des déclarations publiques, de voter des amendements au Code de travail, de diminuer le pouvoir de l’Agence nationale anti-corruption ou du Bureau du Procureur anti-corruption ou de tout autre moyen de mettre en danger notre régime sans visas avec l’UE.... je mettrai mon véto à toutes ces initiatives ». 

« Le populisme est un des défis les plus dangereux. Les populistes font bouillonner l’écume sur la vague du mécontentement objectif de la population, tels des cuisiniers habiles  fouettant de la crème fraîche».

«Nous ne pouvons pas nier que la société soit mécontente de la vie et du pouvoir. Dans le cadre de l’agression  extérieure, de la crise économique, des pertes lourdes et du coût financier très important, le sens de la justice est plus aigu que jamais ».

«Le méfiance envers les institutions de l’État, anciennes et nouvelles, envers les politiciens du pouvoir et ceux de l’opposition se nourrit de la déception profonde, de l’apathie et de la dépression. Pour éliminer ce danger, nous devons donner un deuxième souffle à la lutte contre la corruption et aux changements économiques. Et éliminer tout fondement pour des discussions sur une marche- arrière des réformes et une prétendue contre-révolution ».

« Pour le moment, il n’y a aucun signe indiquant que Moscou est prêt à se retirer du Donbass ou à quitter la Crimée. En revanche, nous voyons de plus en plus de preuves de sa préparation à la guerre à grande échelle. Par exemple, les entraînements russo-biélorusses « Zapad-2017 ». En outre, il serait plus approprié de les appeler « AntiZapad -2017 » (Zapad en russe veut dire l’Ouest ) ».

« Ces «entraînements»  pourront être une couverture pour créer de nouveaux groupes d’attaque dans les unités militaires russes en vue d’une intervention militaire en Ukraine ».

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-