L'essentiel du discours de Petro Porochenko à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

L'essentiel du discours de Petro Porochenko à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Ukrinform
Le 11 octobre 2017, le président ukrainien Petro Porochenko a prononcé un discours lors de la session plénière de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe à Strasbourg.

Ukrinform a fait le bref résumé du discours du président en sélectionnant les passages les plus importants.

L'agréssion russe

Le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré devant l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, réunie à Strasbourg pour sa session d'automne, que l'Ukraine continue de contrer l’agression russe, « une agression qui s'est transformée en une offensive brutale non seulement contre l'Ukraine, mais aussi contre les droits de l'homme au cœur de l'Europe ».

« La Russie continue de violer effrontément ses engagements. Moscou continue d'ignorer ses obligations en vertu des accords de Minsk. Ses troupes sont toujours présentes en Ukraine : à la fois en Crimée et dans le Donbass. La Russie fournit toujours les armes aux formations illégales ».

Porochenko a remercié l’Assemblée pour sa résolution portant sur les « conséquences politiques de l’agression russe en Ukraine » et « le soutien » qu’elle a ainsi apportée à l’Ukraine l’an dernier – et a demandé instamment à l’APCE de ne pas revenir au « statu quo » avec la Russie.

Réaffirmant que l’Ukraine est disposée à trouver un règlement pacifique, il a exhorté la Russie à « commencer enfin à respecter ses engagements, conformément aux accords de Minsk » et a exprimé l’espoir que des mesures seront prises pour le déploiement d’une opération de maintien de la paix des Nations Unies dans le Donbass.

La mise en œuvre des réformes

S’adressant à l’APCE, Porochenko s’est félicité des « progrès considérables » accomplis par l'Ukraine sur la voie de sa transformation interne et s’est engagé à ce que l’Ukraine continue d’aligner ses lois, pratiques et institutions sur les normes du Conseil de l’Europe. Il a remercié l’Assemblée et le Conseil de l’Europe pour le soutien actif qu’ils ont apporté à la réforme en Ukraine.

Il a ensuite présenté une série de mesures « sans précédent » pour lutter contre la corruption, lesquelles ont déjà donné des résultats positifs, à savoir : « Le Bureau national anti-corruption, le Parquet spécialisé dans la lutte anti-corruption, l'Agence nationale pour la prévention de la corruption », ainsi que l'intoduction des déclarations électroniques de revenu et la mise en place du système des achats publics ProZorro.

En outre, le président a déclaré que la prochaine priorité stratégique de son pays serait le renouvellement de la confiance dans le système judiciaire – avec notamment la création d’un tribunal spécial anti-corruption qui devrait être totalement libre de toute influence politique.

La loi sur l’éducation

Rappelant les critiques émises à l’encontre de la nouvelle loi sur l’éducation, le président a déclaré que celle-ci garantit l’égalité des chances de tous les élèves, quels que soient leur origine, leur lieu de résidence ou leur nationalité, mais que les enfants des minorités nationales devraient acquérir une connaissance suffisante de l’ukrainien.

La Crimée

Le chef de l’État ukrainien a rejeté fermement toute idée selon laquelle l’occupation de la Crimée serait un « fait accompli ». « Cette tribune n’a pas été imaginée pour appeler à l’apaisement. Ni pour appeler à échanger un territoire contre de l’argent, du pétrole ou du gaz. Elle a été imaginée pour protéger nos fondements, nos valeurs et nos principes ».

« C'est seulement dans le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine que nous pourrons parvenir à la paix et à la stabilité en Europe », a martelé M. Porochenko.

La vidéo complète du discours

kh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-