Quatre ans d'occupation de la Crimée : 456 détentions et 377 interrogatoires

Quatre ans d'occupation de la Crimée : 456 détentions et 377 interrogatoires

192
Ukrinform
Depuis le début de l'occupation russe de la Crimée, les violations des droits de l'Homme dans la péninsule ont considérablement augmenté.

Le ministère des Affaires étrangères a publié cette information sur sa page Facebook :

"Depuis les quatre années d'occupation, la situation des droits de l'Homme en Crimée a empiré. Les détentions d'Ukrainiens et de Tatars de Crimée sont devenues une pratique courante. La Russie continue de vivre dans son passé impérial, en trainant l'Ukraine vers l'époque de l'Union soviétique. Nous ne jouerons pas le scénario russe".

Selon l'infographie ci-dessus, présentée par le ministère, 456 personnes ont été détenues depuis le début de l'occupation de la Crimée. Les forces de sécurité russes ont procédé à 377 interrogatoires et 112 perquisitions.

En outre, plus de 40 prisonniers politiques purgent actuellement des peines de prison à la suite d'allégations non fondées.

kh

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>