La Hongrie accuse l'Ukraine d' « attaques brutales » contre les minorités

La Hongrie accuse l'Ukraine d' « attaques brutales » contre les minorités

Ukrinform
Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Peter Szijjarto, a déclaré que le jugement en inconstitutionnalité de la loi sur les principes de la politique linguistique de l'Etat de 2012 représentait une « attaque brutale » contre les minorités nationales en Ukraine.

Cette déclaration a été fait à Budapest ce jeudi 1er mars, rapporte Radio Liberty :

"Le gouvernement ukrainien s'est fixé deux tâches nationalistes : premièrement: que les minorités nationales ne puissent pas étudier, la seconde: qu'elles ne puissent plus parler leur langue maternelle", a-t-il déclaré.

Selon lui, plusieurs événements montrent les cibles que sont devenues les minorités nationales, parmi lesquels les événements entourant la « loi linguistique » mais également la récente attaque contre le siège de l'Association culturelle hongroise de Transcarpathie :

"[Ils] abrogent une loi sur la langue qui a donné aux minorités le droit d'utiliser leur propre langue maternelle. Ce qui se passe en Ukraine ne pourrait pas arriver dans un pays gouverné par la loi", a ajouté M. Szijjarto.

Selon lui, la nouvelle législation ferait passer la limite minimale d'utilisation des langues maternelles par les minorités de 10 à 33 % de la population de chaque région

La Hongrie, qui a déjà bloqué par deux fois la tenue d'une réunion de la Commission OTAN-Ukraine en raison de son opposition à la nouvelle législation ukrainienne sur l'éducation et l'utilisation des langues minoritaires parce qu'elle bride les aspirations et les droits de la minorité hongroise vivant en Ukraine de l'ouest selon elle a décidé, par la voix de M. Szijjarto, qu'elle "ne soutiendrait pas les aspirations d'intégration euro-atlantique de l'Ukraine tant que les droits des minorités n'auront pas été dûment rétablis".

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-