Moustafa Djemilev : Il sera compliqué d’apporter des amendements sur la Crimée dans la Constitution

Moustafa Djemilev : Il sera compliqué d’apporter des amendements sur la Crimée dans la Constitution

143
Ukrinform
Il sera difficile de modifier la Constitution de l'Ukraine concernant le changement de nom de la République de Crimée dans un proche avenir.                                                                             

Cette déclaration a été faite par Mustafa Djemilev, leader du peuple des tatars de Crimée et député ukrainien à l'agence Anadolu lors de sa visite à Ankara (Turquie).

Le représentant du Président ukrainien pour le peuple des tatars de Crimée a soulevé la question de l'amendement de l'article 10 de la Constitution de l'Ukraine, qui permettrait de changer le nom de la République autonome de Crimée en République autonome des Tatars de Crimée. Selon le Parlementaire, cette décision nécessiterait "le soutien de 300 députés ukrainiens et qu'il serait difficile de parvenir à une telle décision dans un proche avenir".

Djemilev a également déclaré qu'à la veille de la visite du président russe Vladimir Poutine à Ankara, il informerait le président turc Recep Tayyip Erdogan de la situation des Tatars de Crimée afin de demander le soutien d'Ankara.

Le leader des Tatars de Crimée a hautement apprécié la position de la Turquie sur la question du soutien à l'intégrité territoriale de l'Ukraine et a également exprimé sa sincère gratitude pour le soutien aux Tatars de Crimée, notant que la Turquie fournit "le plus grand soutien", notamment pour la construction de maisons pour les familles Tatares de Crimée forcées de quitter la péninsule après son annexion par la Fédération de Russie.

Selon lui, l'Agence de coopération et de coordination turque apporte également une contribution spéciale au renforcement des relations turco-ukrainiennes, à travers laquelle environ 500 différents projets ont pu être mis en œuvre en Ukraine.

Le leader du peuple tatar souhaite désormais construire une école à Kiev, proposant une formation en langue tatare pour préserver et transmettre aux jeunes générations le patrimoine culturel et historique de leur peuple :

"Entre autres choses, nous prévoyons de construire une mosquée à Kiev. Un accord préliminaire sur le soutien de la partie turque a déjà été obtenu. Nous espérons la mise en œuvre rapide de tous ces projets", a déclaré Djemilev.

 EH                                                                                                        

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>