La délégation américaine à l’OSCE condamne l’utilisation d’armes lourdes dans le Donbass

La délégation américaine à l’OSCE condamne l’utilisation d’armes lourdes dans le Donbass

85
Ukrinform
La Représentation des États-Unis à l’OSCE a exprimé son inquiétude face au triplement recensé de cas d'utilisation d’armes lourdes, interdites par les accords de Minsk, par les combattants russes et pro-russes dans l’est de l’Ukraine.

Cette déclaration a été faite par Michele Siders, représentante des États-Unis à l’OSCE :

" Nous sommes témoins d’une nouvelle semaine d’agression de la Russie conte l’Ukraine. La mission de l’OSCE nous a informé du triplement [de cas] d'utilisation d’armes lourdes dans le Donbass, y compris des systèmes de lance-roquettes multiples " Grad ", pour la première fois depuis le mois de mars ", a-t-elle déclaré.

Siders a également attiré l'attention sur la situation dangereuse autour de la station d’épuration de Donetsk, ainsi que sur d'autres infrastructures sensibles :

"Il est extrêmement important que toutes les forces [en présence] respectent pleinement les garanties de sécurité, conformément aux accords de Minsk", a souligné la représentante américaine, soulignant que la mission spéciale d'obrservation de l'OSCE (SMM, acronyme anglais) avait répertorié un grand nombre d'armes lourdes dans les zones interdites par les Accords de Minsk, estimant à ce sujet que ce recensement serait certainement plus élevé si les formations illégales n'avaient pas limité l'accès des observateurs internationaux à 26 reprises la semaine dernière.

Le communiqué de la mission américaine à l'OSCE a également déclaré que les forces soutenues par la Russie avaient mis ces derniers jours la vie de civils en péril :

"Au cours des deux dernières semaines, le SMM a localisé des armes lourdes, fournies par la Russie dans trois zones résidentielles près de la ligne de démarcation ", a déclaré la diplomate, appelant au retrait immédiat des armes interdites par les accords de Minsk :

 "Cela devient urgent, étant donné qu'environ 100 000 enfants vont à l'école près de la ligne de démarcation", a déclaré la diplomate.

Lire aussi : UNICEF: 200 000 enfants et adolescents étudient dans la zone de conflit à l'est de l'Ukraine

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-