L'UE attend des amendements à la loi sur la Cour anti-corruption

L'UE attend des amendements à la loi sur la Cour anti-corruption

Ukrinform
L'Union européenne reconnaît les progrès significatifs des réformes en Ukraine, mais continue de considérer la lutte contre la corruption comme une priorité, rassurée en cela par les déclarations du président ukrainien, selon qui le rythme des réformes ne sera pas ralentit.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a déclaré lors d'une conférence de presse conjointe avec le président ukrainien Petro Porochenko, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lundi à Bruxelles après le sommet UE-Ukraine que l'Union européenne se félicitait de l'adoption de la loi sur la création d'une Haute cour anti corruption, bien qu'elle espère un travail plus poussé sur cette question, selon un correspondant d'Ukrinform :

« Nous nous félicitons de la récente création de la Haute Cour anti-corruption et nous attendons avec impatience l'adoption rapide des amendements nécessaires pour la faire fonctionner correctement », a-t-il déclaré.

Tusk a également souligné que de l'avis de l'UE, les réformes, notamment celles relatives à la lutte anti-corruption en Ukraine, devaient rester à l'ordre du jour des priorités gouvernementales :

« L'Union européenne reconnaît les progrès substantiels accomplis par l'Ukraine dans son processus de réforme », a-t-il précisé, notant qu'au cours de l'année dernière, le gouvernement ukrainien avait entrepris un certain nombre de réformes, telles que celles relatives au système de retraites et des soins de santé, et qui, malgré la difficulté de leur implémentation à court terme, devraient rendre l'Ukraine plus forte à long terme.

Le président du Conseil européen a également salué la croissance positive renouvelée du pays signe de son rétablissement économique.

Le président ukrainien a répondu à ce sujet aux dirigeants de l'Union européenne que l'Ukraine avait mis en œuvre plus de réformes au cours des quatre dernières années que durant toutes les années précédentes depuis son indépendance, assurant qu'elle n'allait pas réduire son rythme :

« Au cours des quatre dernières années, l'Ukraine a réussi à mettre en œuvre plus de réformes que durant toute la période de son indépendance, et certaines d'entre elles, je pense, seraient un suicide même pour la plupart des gouvernements européens. J'ai assuré à nos amis européens que nous n'avions pas l'intention de ralentir les réformes », a déclaré Porochenko, remerciant ses partenaires européens pour le soutien au programme de réforme ukrainien, et spécifiant que tous les progrès réalisés par l'Ukraine ces dernières années auraient été impossibles sans leur « fort soutien ».

Cependant, le chef de l'Etat a ajouté que, malgré ces réalisations, l'Ukraine et l'UE « partag[eaient] une vision commune »  dans l'approfondissement des relations bilatérales basées sur l'intégration sectorielle.

La Verkhovna Rada (le Parlement ukrainien) envisage d'ailleurs d'examiner ce jeudi en deuxième lecture le projet de loi n° 7414 portant modification de la loi « sur le système judiciaire et le statut des juges » en raison de l'adoption récente de la loi sur la création d'une Haute cour anti-corruption (HCAC), afin de résoudre les questions d'organisation et les activités de la HCAC, et qui devrait contenir la clause concernant les appels liés à la-dite loi.

Le 20e sommet UE-Ukraine s'est tenu à Bruxelles (Belgique) lundi 9 juillet. Ce sommet est consacré à la mise en œuvre de l'accord d'association UE-Ukraine, y compris la mise en place d'une zone de libre-échange approfondie et complète et aux perspectives d'approfondissement de l'intégration sectorielle de l'Ukraine dans les domaines du marché numérique, de l'union de l'énergie, des douanes, de la justice et des affaires intérieures.


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-