Porochenko à l’ONU demande de ne plus utiliser le terme « conflit » car il s’agit d’une agression de la Russie contre l’Ukraine

Porochenko à l’ONU demande de ne plus utiliser le terme « conflit » car il s’agit d’une agression de la Russie contre l’Ukraine

Ukrinform
Le temps est venu de dire que la Russie agresse et occupe une partie de l’Ukraine et non plus d’employer le terme « conflit », mais agression.

Cette déclaration a été faite par Petro Porochenko, président de l’Ukraine, lors de son discours à l’Assemblée générale de l’ONU dans le cadre des débats « La situation dans les territoires temporairement occupés de l'Ukraine », rapporte l’envoyé spécial d’Ukrinform.

« Définissons la situation une bonne fois pour toutes. Il n'y a pas de soi-disant « crise en Ukraine » ou « conflit interne en Ukraine », mais toujours une occupation militaire et une agression armée de la Russie contre l'Ukraine», a déclaré le président à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies.

Il a également souligné que l'occupation temporaire des territoires de l'Ukraine était effectuée par des administrations militaires et des envahisseurs russes.

« Il n'y a pas de soi-disant « autorités », mais une administration d'occupation russe, dans les territoires temporairement occupés du Donbass et de Crimée, ainsi que des organes et des services de l'État russe chargés de les gérer. Il n'y a pas de «révoltés» - mais des troupes régulières russes sous la direction du ministère russe de la Défense, des unités des forces spéciales et des services secrets. Il n'y a pas de «rebelles» - mais des conseillers, des instructeurs et des groupes armés illégaux russes créés, armés, financés et contrôlés par la Russie », a conclu le président ukrainien.

Comme Ukrinform l’a déjà rapporté, l'année dernière, la délégation ukrainienne avait réussi à inscrire à l'ordre du jour de l'ONU pour 2019 un point précis, intitulé «La situation dans les territoires temporairement occupés de l'Ukraine», qui traite de la situation dans le Donbass et en Crimée. Les premiers débats concernant ce sujet ont lieu le 20 février 2019, à l'occasion du cinquième anniversaire du début de l'agression russe contre l'Ukraine.

Lire aussi : Tusk à Porochenko: Votre réputation et celle de tout le pays est très bonne, non seulement à Bruxelles, mais également dans toutes les capitales européennes

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-