Zelensky et Loukachenko ont discuté de l'extradition des « mercenaires » du Bélarus

Zelensky et Loukachenko ont discuté de l'extradition des « mercenaires » du Bélarus

Ukrinform
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a eu une conversation téléphonique avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko pour discuter en détail des problèmes liés à la détention au Bélarus fin juillet d'un groupe de personnes appartenant au groupe de mercenaires Wagner.

Cette information a été communiquée par le service de presse du chef de l'État ukrainien.

D'après le communiqué, les parties ont souligné l'importance d'une interaction plus efficace entre les autorités compétentes des deux États, notamment aux fins du transfert en Ukraine de personnes soupçonnées d'activités terroristes sur son territoire.

Zelensky s'est dit convaincu que les personnes impliquées dans les actions des groupes illégaux dans le Donbass ne seraient pas en mesure d'éviter une punition équitable.

« J'espère que tous les suspects d'activités terroristes en Ukraine nous seront remis pour des poursuites pénales conformément aux documents juridiques internationaux en vigueur », a-t-il déclaré.

Zelensky et Loukachenko ont également évoqué des préparatifs du troisième Forum des régions de l'Ukraine et du Bélarus, qui devrait se tenir cet automne, ainsi que la situation avec la propagation de coronavirus dans les deux pays.

Le président ukrainien a aussi remercié son homologue pour l'aide humanitaire que le Bélarus avait fournie en juillet à la population des régions occidentales de l'Ukraine touchées par les inondations.

Trente-trois mercenaires de la compagnie militaire privée russe Wagner ont été arrêtés au Bélarus le 29 juillet. Selon les médias biélorusses, ils sont arrivés dans le pays tôt le 25 juillet « pour déstabiliser la situation pendant la campagne électorale ».

La commission d'enquête du Bélarus soupçonne les détenus d'avoir planifié des émeutes avant les élections présidentielles. Le président Loukachenko a convoqué une réunion d’urgence du Conseil de sécurité et a accusé la Russie d'avoir de « sales intentions ».

Le secrétaire du Conseil de sécurité biélorusse, Andrei Ravkov, a déclaré le 30 juillet que la recherche d'encore environ 200 mercenaires dans le pays était en cours.

Tous les détenus ont des passeports russes. Certains d'entre eux sont originaires des régions ukrainiennes de Donetsk et de Louhansk.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-