Incident en mer Noire : La Grande-Bretagne a rejeté la version russe de l'incident

Incident en mer Noire : La Grande-Bretagne a rejeté la version russe de l'incident

Ukrinform
Hier, le 24 juin, la Russie a déclaré avoir tiré des coups de semonce et largué des bombes sur la trajectoire d'un navire de guerre britannique pour le chasser des eaux qu'elle revendique en mer Noire, au large de la péninsule de Crimée.

Selon la version livrée par Moscou, le navire britannique serait aventuré dans les eaux entourant la Crimée à 11h52. Puis, n’ayant pas réagi aux injonctions russes, un patrouilleur a procédé à des tirs d’avertissement entre 12h06 et 12h08. Tirs n’ont eu aucun effet puisqu’un bombardier tactique Su-24 Fencer a ensuite largué quatre bombes à fragmentation de type OFAB-250 sur sa trajectoire pour le contraindre à faire demi-tour. Ce qu’il a fait à 12h23. L’incident s’est déroulé au niveau du cap Fiolent, au sud de Sébastopol.

Cependant, la Grande-Bretagne a rejeté la version russe de l'incident, disant avoir pensé que les tirs étaient un « exercice d'artillerie » russe annoncé à l'avance et qu'aucune bombe n'avait été larguée.

 « Aucun coup de semonce n’a été tiré  sur le HMS Defender, qui effectuait un passage inoffensif dans les eaux territoriales ukrainiennes conformément au droit international », assure le ministère britannique de la Défense. « Nous pensons que les Russes se préparaient à un exercice d’artillerie en mer Noire et qu’il en ont averti la communauté maritime. Aucun tir n’a été dirigé vers le HMS Defender et nous ne reconnaissons pas l’affirmation selon laquelle des bombes ont été larguées sur son passage ».

Il est à noter que, ce n’est pas la première fois que la Russie prétend avoir chassé un navire britannique de ses eaux territoriales. En mai dernier, Moscou avait donné les détails concernant l’interception du destroyer britannique HMS Dragon, qui aurait été effectuée par sa garde-côtière lors de l’un de ses déploiements en mer Noire durant l’automne 2020.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-