COP26 : plus de 100 pays s'engagent à stopper et à inverser la déforestation d'ici à 2030

COP26 : plus de 100 pays s'engagent à stopper et à inverser la déforestation d'ici à 2030

Ukrinform
Une promesse essentielle de sauver et de restaurer les forêts de notre planète a été officiellement annoncée le deuxième jour du sommet des dirigeants mondiaux de la COP26.

Cette promesse s'accompagne d'une longue liste d'engagements de la part d'acteurs des secteurs public et privé pour lutter contre le changement climatique, enrayer la destruction de la biodiversité et la faim, et protéger les droits des populations autochtones, ressort-il du communiqué publié sur le site de l’ONU.

Comme il se doit, la salle plénière de la 26ème Conférence des Nations Unies sur le climat (COP26), à Glasgow, était aujourd'hui éclairée en vert, et les écrans vidéo géants et les haut-parleurs diffusaient le chant des oiseaux et le bruissement des feuilles. Il semblait même y avoir un calme général parmi les délégués, presque comme s'ils respiraient déjà un air plus pur.

« Aujourd'hui va être une journée monumentale, nous donnons le ton sur la façon dont nous pouvons préserver les poumons du monde », a déclaré la maîtresse de cérémonie Sandrine Dixson-Declève, qui a accueilli les participants à l'événement clé des dirigeants sur les forêts et l'utilisation des terres, mardi.

 « En détruisant les forêts, nous portons atteinte à la biodiversité et à nos vies... Les forêts fournissent de l'eau douce, purifient l'air que nous respirons, inspirent une valeur spirituelle et nous fournissent de la nourriture... Notre défi doit maintenant être de mettre un terme à la restauration et de commencer à restaurer les forêts. C'est une entreprise énorme, et chaque pays devra adopter sa propre approche par table ».

Le Premier ministre britannique Boris Johnson est monté sur le podium pour annoncer qu'au moins 110 pays représentant 85% des forêts de la planète avaient signé la déclaration pivot des dirigeants de Glasgow sur les forêts et l'utilisation des terres, adoptée lors de la COP26, s'engageant à stopper et à inverser la déforestation d'ici 2030.

« Protéger nos forêts n'est pas seulement une ligne de conduite pour lutter contre le changement climatique, mais aussi pour un avenir plus prospère », a-t-il déclaré.

M. Johnson a souligné que la Chine, la Russie et le Brésil se sont également joints à cette promesse, ce qui, selon lui, peut constituer une opportunité « parallèle » de création d'emplois.

 « Signer la déclaration est la partie facile. Il est essentiel qu'elle soit mise en œuvre maintenant pour les gens et la planète », a insisté le chef de l'ONU, António Guterres, sur son compte twitter officiel.

Dans la déclaration, les dirigeants promettent de renforcer leurs efforts communs pour conserver les forêts et les autres écosystèmes terrestres et accélérer leur restauration, ainsi que de faciliter les politiques de commerce et de développement durables, au niveau international et national.

Le texte note également l'autonomisation des communautés locales, y compris les peuples autochtones, qui résultent souvent négativement affectés par l'exploitation et la dégradation des forêts.

La déclaration vise également à mettre en œuvre et à remanier les politiques et les programmes agricoles afin de réduire la faim et de protéger l'environnement.

La finance est également un élément clé de l'engagement, les dirigeants promettant de faciliter l'alignement des flux financiers sur les objectifs internationaux visant à inverser les pertes et les dégradations, tout en garantissant des politiques permettant d'accélérer la transition vers une économie plus verte.

Au cours de la dernière décennie, environ 40 fois plus de fonds ont été consacrés à des pratiques d'utilisation des terres destructrices plutôt qu'à la protection des forêts, à la conservation et à l'agriculture durable.

L'engagement signé par plus de 30 institutions financières couvrant plus de 8.700 milliards de dollars d'actifs mondiaux sous gestion vise à changer cette situation. Il vise à s'éloigner des portefeuilles qui investissent dans des chaînes d'approvisionnement de produits agricoles de base à haut risque de déforestation et à s'orienter vers une production durable.

Les annonces ne se sont pas arrêtées là. Les co-organisateurs de la COP26 ont présenté l'engagement du Bassin du Congo, qui a été signé par plus de 10 pays, le Bezos Earth Fund et l'Union européenne afin de mobiliser 1,5 milliard de dollars pour protéger les forêts, les tourbières et d'autres réserves critiques de carbone.

Également présent lors de l'événement d'aujourd'hui, le Président américain Joe Biden a déclaré que son pays s'engageait à garantir la gratuité de l'eau, à préserver la biodiversité, à protéger les communautés indigènes et à réduire le risque de propagation des maladies.

Plus de 1,6 milliard de personnes dans le monde dépendent des forêts pour leur subsistance, et les peuples autochtones sont les gardiens d'au moins 36% des grandes forêts intactes de la planète. Il est prouvé que lorsque les populations locales sont habilitées à gérer les forêts, celles-ci sont mieux protégées et mieux gérées.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-