Ukraine : le chef de l'ONU appelle à la retenue, à la raison et à la désescalade

Ukraine : le chef de l'ONU appelle à la retenue, à la raison et à la désescalade

Ukrinform
Le monde est confronté à « un moment de péril », a déclaré mercredi le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, lors d'une session de l'Assemblée générale des Nations Unies consacrée à la crise ukrainienne.

Cette information a été publiée sur le site de l’ONU.

« Il est temps de faire preuve de retenue, de raison et de désescalade. Il n'y a pas de place pour les actions et les déclarations qui feraient basculer cette situation dangereuse dans l'abîme », a-t-il déclaré, appelant à un cessez-le-feu, au dialogue et aux négociations pour sauver les populations d'Ukraine et d'ailleurs du fléau de la guerre.

Il a également encouragé toutes les parties à faire pleinement usage de l'article 33 de la Charte des Nations Unies et de ses « divers instruments de règlement pacifique des différends ».

M. Guterres a décrit les derniers développements comme étant « une cause de grave préoccupation », notamment les rapports faisant état d'une augmentation des violations du cessez-le-feu de part et d'autre de la ligne de contact et « le risque réel d'une nouvelle escalade sur le terrain ».

Tout en reconnaissant que l'histoire du conflit est complexe, le chef de l’ONU a souligné que dans la situation actuelle, une chose est claire : « La décision de la Fédération de Russie de reconnaître la soi-disant « indépendance » des régions de Donetsk et de Louhansk - et la suite donnée - sont des violations de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de l'Ukraine et sont incompatibles avec les principes de la Charte des Nations Unies ».

M. Guterres a souligné que les actions de la Russie sont également incompatibles avec la Déclaration relative aux principes du droit international touchant les relations amicales - une résolution historique adoptée par l'Assemblée il y a plus d'un demi-siècle.

La Déclaration sur les relations amicales énonce plusieurs principes essentiels qui sont « hautement pertinents » pour la session d'aujourd'hui, a-t-il rappelé aux États membres.

Le Secrétaire général a souligné le principe de l'égalité souveraine des États, affirmant que leur intégrité territoriale et leur indépendance politique sont inviolables.

« D'autres résolutions de l'Assemblée générale soutiennent également pleinement la souveraineté, l'indépendance politique et l'intégrité territoriale de l'Ukraine, à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues », a-t-il déclaré.

Le chef de l'ONU a décrit les Accords de Minsk – portant sur le règlement pacifique du conflit dans l'est de l'Ukraine - comme survivant « dans une unité de soins intensifs grâce à un certain nombre de dispositifs de maintien en vie ». « Mais aujourd'hui, ces appareils ont été débranchés », a-t-il déclaré.

M. Guterres a également souligné la nécessité de préserver l'intégrité du maintien de la paix, qui, a-t-il précisé, n'a lieu qu'« avec le consentement du pays hôte ».

Par son action en faveur des droits de l'homme et son travail humanitaire, l'ONU continue de soutenir le peuple ukrainien. « Notre mission de surveillance des droits de l'homme dispose de sept bureaux dans tout le pays - des deux côtés de la ligne de contact - qui documentent les pertes civiles, surveillent la liberté de mouvement et rendent compte des allégations de violations des droits de l'homme », a rappelé M. Guterres à l'Assemblée.

Il a souligné que les opérations humanitaires de l'ONU sont « indépendantes de ceux qui contrôlent le territoire où vivent les gens », faisant remarquer qu'avant même cette dernière escalade, deux millions d'Ukrainiens avaient besoin d'une aide humanitaire.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-