Josep Borrell : Notre aide militaire doit arriver au plus vite aux forces ukrainiennes

Josep Borrell : Notre aide militaire doit arriver au plus vite aux forces ukrainiennes

Ukrinform
L’aide militaire européenne doit arriver au plus vite aux forces ukrainiennes, pour permettre à l’Ukraine de résister à l’agression russe et poursuivre les négociations avec la Russie en position de force, estime Josep Borrell, haut représentant de l’Union européenne.

« Notre aide militaire doit arriver au plus vite aux forces ukrainiennes, car elles ne font pas la guerre avec des billets de banque mais avec des canons qui lui permettent de résister à l’agression russe. Une fois qu’on a dit cela, toutes les guerres finissent par un cessez-le-feu et une négociation et il est nécessaire que l’Ukraine puisse aborder cette phase en position de force afin que la Russie ne puisse plus occuper le territoire qu’elle a gagné et occupé depuis le 24 février », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Journal du Dimanche.

Selon Josep Borrell, tous les pays de l’Union européenne se sont unis pour aider l’Ukraine, notamment en ce qui concerne l’introduction des sanctions à l’encontre de la Russie. Il a noté un impact important de ces sanctions sur l’économie russe et a précisé que tant que les Russes « ne répondent pas aux appels à négocier, la diplomatie reste en salle d’attente ».

« C’est difficile de faire une évaluation complète à ce stade, mais L’impact de nos sanctions se ressent déjà. Il n’y a qu’à voir, par exemple, la production d’automobiles russes en chute libre et ses usines qui ferment les unes après les autres. L’aviation civile russe est aussi en grande difficulté pour faire voler ses appareils par manque de pièces détachées. Certes, le taux de change du rouble est au plus haut mais il n’est pas convertible. En n’achetant plus de pétrole russe, il y a aussi un risque que les prix augmentent mais cette manne financière devrait finir par se réduire significativement », a-t-il déclaré.

Cependant, pour le chef de la diplomatie européenne, l’Union européenne va devoir continuer de parler avec la Russie. «  La Russie va continuer d’exister au lendemain des négociations de paix et il faudra bien définir la façon dont nous entendons cohabiter avec elle. Cette coexistence sera très difficile après ce que la Russie a fait en Ukraine. Cette invasion, cette agression, cette destruction de l’Ukraine, nous l’avons tous vue chaque soir à la télévision et je l’ai moi-même constatée sur place. Mais il faudra malgré tout essayer de coexister avec les Russes sur ce continent », a-t-il souligné.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-