L’UE prolonge ses sanctions contre la Russie en réaction à l'annexion illégale de la Crimée

L’UE prolonge ses sanctions contre la Russie en réaction à l'annexion illégale de la Crimée

Ukrinform
Le Conseil de l’Union européenne a décidé ce jour de reconduire jusqu'au 23 juin 2023les sanctions instaurées par l'UE en réaction à l'annexion illégale de la Crimée et de la ville de Sébastopol par la Fédération de Russie.

« Les mesures restrictives actuellement en vigueur ont été initialement instaurées en juin 2014 et comprennent des interdictions frappant les importations dans l'UE de produits originaires de Crimée ou de Sébastopol, illégalement annexées, ainsi que les investissements financiers ou dans les infrastructures et les services touristiques provenant de Crimée ou de Sébastopol, illégalement annexées. En outre, les exportations de certains biens et technologies destinés à des sociétés de Crimée ou devant être utilisés en Crimée, illégalement annexée, dans les secteurs des transports, des télécommunications et de l'énergie, ou destinés à la prospection, l'exploration et la production pétrolières, gazières et minières font aussi l'objet de restrictions par l'UE », peut-on lire dans le communiqué publié sur le site du Conseil.

Comme l'a indiqué le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, dans sa déclaration au nom de l'UE le 25 février 2022, huit ans après l'annexion violente et illégale de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol par la Fédération de Russie, l'UE ne reconnaît pas et continue de condamner l'annexion illégale de la péninsule de Crimée, qui est une violation grave du droit international. L'UE demeure fermement attachée à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues et déterminée à mettre intégralement en œuvre sa politique de non-reconnaissance.

La Russie a de nouveau violé la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine en menant contre ce pays une guerre d'agression non provoquée et injustifiée, que l'UE continue de condamner avec la plus grande fermeté. L'UE demande instamment à la Russie de cesser immédiatement ses attaques sans discrimination contre des civils et des infrastructures civiles, et de retirer immédiatement et sans condition toutes ses troupes et tous ses équipements militaires de la totalité du territoire de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières reconnues au niveau international.

Les membres du Conseil soulignent que l'Union européenne est inébranlable dans sa volonté d'aider l'Ukraine à exercer son droit naturel de légitime défense contre l'agression russe et à construire un avenir pacifique, démocratique et prospère. Elle reste également déterminée à continuer de renforcer la capacité de l'Ukraine à défendre son intégrité territoriale et sa souveraineté.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-