Alexander Van der Bellen : Poutine mène une guerre impérialiste, les Ukrainiens protègent nos valeurs

Alexander Van der Bellen : Poutine mène une guerre impérialiste, les Ukrainiens protègent nos valeurs

Ukrinform
Le président autrichien Alexander Van der Bellen a déclaré que les Ukrainiens qui se battaient contre l'agression russe luttaient également pour « nos valeurs, la paix et la liberté ».

« Notre liberté et tout le modèle de notre coexistence sont mis à l'épreuve. Notre démocratie est attaquée avec une forte agression et une force destructrice. Nous avons une autre guerre en Europe. Des femmes, des hommes, des enfants, des familles sont tués », a-t-il accentué dans son discours prononcé à l'ouverture du Festival de Salzbourg 2022.

Selon M. Van der Bellen, puisque les démocraties occidentales n'étaient pas d'accord avec l'agression russe contre l'Ukraine, maintenant Poutine « veut mettre à genoux non seulement l'Ukraine, mais aussi nous ».

Il a souligné la nécessité de reconnaître que « cette lutte entre le despotisme et la liberté » ne serait pas terminée dans quelques semaines ou mois, car « elle ne fait que commencer ».

Le président Van der Bellen a nommé trois scénarios possibles concernant le développement ultérieur des événements. Selon le premier d'entre eux, Poutine envisagera tout, « se rendra compte qu'il doit mettre fin à la guerre, se rapprocher de l'Europe et renoncer à ses blocages » et reconnaîtra qu'il doit y avoir coexistence entre la Russie et l'Union européenne. Dans ce cas, il y aurait un « conflit gelé » et « nous continuerions à vivre comme avant pendant les prochaines années, le gaz continuerait à couler ». Cependant, selon le président autrichien, cette option est peu probable.

Le deuxième scénario suppose que « l'Europe met fin aux sanctions » et « laisse l'Ukraine à son sort ». Dans ce cas, le gaz russe continue d'arriver en Europe et tout le monde vit « comme avant ». Selon le président, dans ce cas, les Européens « paieraient un prix encore plus élevé » à l'avenir. « Dans ce scénario, nous paierions par notre souveraineté, notre sécurité et surtout par notre liberté. Poutine ne fait pas la guerre aux sanctions. Il mène une guerre impérialiste », a-t-il averti.

D’après lui, le scénario le plus réaliste est que « tout va continuer comme ça et pourrait encore empire ». « Poutine poursuivra la guerre brutale et continuera à nous couper l'approvisionnement en gaz et peut-être même l’arrêtera s'il le juge bon. Il n'hésitera pas une seconde à le faire s'il le juge opportun. Nous devons nous y préparer. Dès maintenant », est persuadé M. Van der Bellen.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-