L’UE a prolongé les sanctions à l’encontre des citoyens russes menaçant l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine

L’UE a prolongé les sanctions à l’encontre des citoyens russes menaçant l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine

Ukrinform
Le Conseil européen a décidé aujourd'hui de proroger pour une nouvelle période de six mois, jusqu'au 15 mars 2023, les mesures restrictives visant les responsables d'actions compromettant ou menaçant l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine.

« Les mesures restrictives existantes prévoient des restrictions en matière de déplacements pour les personnes physiques, le gel des avoirs et l'interdiction de mettre des fonds ou d'autres ressources économiques à la disposition des personnes et entités inscrites sur la liste. Les sanctions continueront de s'appliquer à 1206 personnes et 108 entités, dont beaucoup sont ciblées en réponse à l'agression militaire injustifiée et non provoquée menée par la Russie contre l'Ukraine », peut-on lire dans un communiqué publié sur le site du Conseil.

Après le 24 février 2022, en réponse à l'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine, l'UE a considérablement étendu les sanctions à l'encontre de la Russie. En plus de sanctionner des représentants politiques de haut rang, des oligarques, des militaires et des propagandistes, l'UE a adopté des mesures sans précédent dans le but d'affaiblir considérablement la base économique de la Russie, de la priver de technologies et de marchés critiques et de réduire considérablement sa capacité à faire la guerre.

L'UE condamne fermement les attaques sans discrimination perpétrées par la Russie contre des civils et des infrastructures civiles, et elle demande instamment à la Russie de retirer immédiatement et sans condition toutes ses troupes et tous ses équipements militaires de la totalité du territoire de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières reconnues au niveau international. Le droit international humanitaire doit être respecté. La Russie, la Biélorussie et tous les responsables de crimes de guerre auront à répondre de leurs actes conformément au droit international.

L'Union européenne est inébranlable dans sa volonté d'aider l'Ukraine à exercer son droit naturel de légitime défense contre l'agression de la Russie et à construire un avenir pacifique, démocratique et prospère, soulignent les autorités européennes.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2022 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-