La France pourrait livrer des chars Leclerc à l’Ukraine

La France pourrait livrer des chars Leclerc à l’Ukraine

Ukrinform
La France pourrait livrer des chars Leclerc à l’Ukraine, mais sous certaines conditions, notamment, ces chars ne doivent être utilisés dans une mesure escalatoire, mais, en même temps, apporter un soutien réel et efficace à l’Ukraine.

« La France a été la première à annoncer, à décider la livraison de chars légers AMX-10 RC à l’Ukraine. Ce mouvement a été ensuite suivi par nos partenaires et amplifié, comme l’ont indiqué les éléments donnés hier par l’Élysée sur la réunion qui a pu se tenir en « Quint », pour discuter de notre soutien à l’Ukraine. Le président de la République a indiqué très clairement, ce dimanche, que s’agissant des chars Leclerc, rien n’était exclu, mais que cela répondait aussi à trois critères qui ont été rappelés, : le fait que cela ne soit pas une mesure escalatoire, - mais notre appréciation est que la livraison de chars ne l’est pas ; et surtout, sur les deux autres critères, que cela puisse apporter un soutien réel et efficace à l’Ukraine - et vous savez que cela pose des questions, notamment en matière de maintenance, de logistique, et des délais de formation qui se posent pour ces matériels ; il s’agit enfin de ne pas affaiblir nos capacités propres de défense. Le Président a indiqué que le ministre des armées était chargé de cette discussion. Cette discussion va se poursuivre », a déclaré la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France, Catherine Colonna lors d'une conférence de presse à Odessa. 

La ministre a noté que la France apportait un soutien très significatif, depuis le début de la guerre d’agression menée par la Russie contre l’Ukraine. « Un soutien qui s’est traduit en différentes phases, mais qui se traduit notamment sur le terrain par l’apport de capacités en matière d’artillerie, comme le canon Caesar, de défenses aériennes, comme le LRU ou les systèmes Crotale, qui étaient encore ce matin salués par le ministre de la défense ukrainien dans la presse française. Ce soutien va se poursuivre, jusqu’à la victoire, comme l’ont rappelé le président de la République et la Première ministre », a-t-elle indiqué.

La ministre a également souligné que la France était particulièrement attentive à répondre, depuis le début de la crise, aux besoins immédiats qui se posent aux autorités ukrainiennes et a rappelé que c’était l’objectif principal de la Conférence du 13 décembre dernier, mais l’objet d’aide française en matière d’équipement militaire.

Comme Ukrinform l’a déjà relevé, Mme Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, effectue les 26 et 27 janvier un déplacement en Ukraine, en Moldavie et en Roumanie.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2024 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-