Le directeur de l’Institut de l’archéologie ukrainien exhorte à la désoccupation idéologique de la Crimée

Le directeur de l’Institut de l’archéologie ukrainien exhorte à la désoccupation idéologique de la Crimée

303
Ukrinform
Les scientifiques ukrainiens doivent contribuer à la désoccupation idéologique de la Crimée et ne plus voir l’histoire du Khanat de Crimée à travers des mythes russes. 

Georgi Papkine, directeur de l’Institut de l’archéologie ukrainien et docteur en Histoire, l’a déclaré lors d’une table ronde à Ukrinform.

«La désoccupation idéologique  de la Crimée doit faire partie de la stratégie globale de la désoccupation de la Crimée. Puisque nous avons déjà un nombre important de mythes russes, nous avons une littérature sur l’histoire de la Crimée qui est éditée avec efficacité là-bas et ce qui ressort  de toutes ces éditions fait apparaitre que les Tatars de Crimée n’ont pas de place dans l’histoire de la Crimée, n’ont pas de place en Crimée », explique Georgi Papkine.

Selon lui, la stratégie de la désoccupation de la Crimée doit diffuser à tous les niveaux «l’idée que les Tatars de Crimée sont bien le peuple autochtone de Crimée, mais aussi de l’Ukraine.

Le scientifique explique que l’État des Tatars de Crimée «créé au  XV siècle a existé jusqu’à 1783 et était une composante très importante et très révèlatrice de la politique européenne de l’est ».

«Nous ne devons pas regarder cela à travers des lunettes russes qui montrent la Crimée comme un nid de vautours qui ne cessent de sauter hors de leur nid pour attraper quelque chose. Tous les faits historiques démontrent que le Khanat de Crimée était une composante très importante de l’espace de l’Europe de l’Est ».

Georgi Papkine estime qu’il est nécessaire de reconstituer les documents officiels des archives de l’État du Khanat de Crimée aux XV et XVIII siècles. «En 1783, quand les Russes ont occupé la Crimée pour la première fois, tous les documents de l’État des Tatars de Crimée ont mystérieusement disparus ».

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-